Carry On My Wayward Son

L'histoire se passe après la fin de la saison 12 de Supernatural et à la fin de la dernière saison (S6) de Teen Wolf
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis de recherche , les créatures surnaturelles et les divinités,
ainsi que les démons sont en sous-nombre
merci de les privilégier .:castiel: :hug: :plz:
Les personnages de la série Teen Wolf sont a prendre en priorité.
Nous attendons également Dean, Castiel et Asmodeus!

Partagez | 
 

 Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.

Aller en bas 
AuteurMessage
◄ Co-Fonda & Nephilim
avatar
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Jeu 16 Aoû - 21:47

Le bonheur n’est réel que lorsqu’il est partagé.

Justyne Mathilda Blanchard

Nom et prénom Justyne Mathilda Blanchard Age apparence 28 ans, plus en réalité, à cause des différents univers qu'elle a validé. Mais officiellement, elle est née le 25 décembre 1996 Nationalité : franco-américaine Race : Nephilim Orientation sexuelle : hétéro Métier/Job : chasse des monstres Armes : armes de chasseurs, mais aussi lame d'archange et une clé pouvant ouvrir les mondes (enfin pouvait)Groupe : Créatures surnaturelles Avatar : Nina Dobrev

Code:
► nina dobrev - justyne m. blanchard -


CARACTERE & ANECDOTES

Franche • Loyale • Gourmande • Courageuse • Râleuse • Protectrice • Immature par moment • Hautaine, froide et arrogante quand on la connait pas trop • Sensible • Moqueuse • Sarcastique • Drôle • Secrète

Je suis brune, pas très grande, cheveux long, teint assez normal, bref, j'ai un look tout aussi presque normal qu'il en a l'air. Je m'adapte selon mes envies en réalité. Et parfois mes envies ne sont pas en adéquation avec ce qui m'entoure. Par exemple, je m'étais déjà battue en robe courte et talons, alors que je ne voulais qu'une seule et unique chose : faire la fête. Pour vous dire que c'est super chiant.


ONCE UPON A TIME

Être une Nephilim, ce n'est pas quelque chose que l'on a envie d'être dès qu'on né. On nous l'impose par la force des choses. Le hasard aime faire sa vie à sa manière, c'est assez con comme situation quand on y pense. J'aurais aimé être une chasseuse ou une simple humaine. Que toutes ces histoires d'esprits, de créatures, d'anges et de démons n'existent pas. N'aient jamais existées. Mais c'est là, c'est comme ça et faut faire avec. Je sais me battre, je sais tuer des monstres, démons et anges d'un claquement de doigt. L'expérience a fait énormément. Je le sais et j'aime pas ça. Tout ce que je veux maintenant c'est qu'on me laisse vivre ma vie, qu'on m'oublie. je ne supporte plus toute cette violence. D'autant que chaque année, je vais sur la tombe de ma mère et lui dépose des fleurs, il y a une photo d'elle sur sa tombe, elle semblait belle et adorable. J'aurais aimé qu'elle soit avec moi, pareil pour papa. J'lui ai fait un petit truc à côté de la tombe de maman. J'aurais aimé avoir une vraie famille. Maman, c'était une sorcière, il parait qu'elle était puissante, elle avait un âge avancé, comme beaucoup de sorcières, elle faisait le bien, comme peu de sorcières et voyageait souvent. Elle est morte en me mettant au monde. Elle a aimé un homme, qui s'est avéré être un ange, voire même mieux : un archange. Simon, le Gardien des Portes du Paradis. Voire des Portes du Monde.

Mon père m'a confié à un couple d'Hommes de Lettres Français, près de Bordeaux, là où je suis née. Ils se sont faits passer pour mes parents et ... j'ai longtemps cru qu'ils m'aimaient, qu'ils avaient de l'affection profonde pour moi, malgré ma nature, bien que je ne savais rien à cette époque. Quand j'avais peur, ils savaient me rassurer, me protéger et tout ce qui s'ensuit. Enfin, sauf quand trois anges sont arrivés pour me tuer. Là, au lieu de me protéger, ils ont préféré me sacrifier, me laisser mourir pour qu'ils vivent. J'avais 12 ans. Je me suis éclipsée à temps, je sais plus où j'étais, j'étais horrifiée, je pleurais. Je me souviens d'un champ en bordure de forêt, d'une pluie battante et de moi, enfant perdue, recroquevillée contre moi-même à pleurer. Papa est revenu, il m'a expliqué qui j'étais et qui il était. Qu'il ne pouvait pas rester avec moi, c'était trop dangereux. Il ne savait pas grand chose de ma nature, mais il se doutait, par logique, que je pouvais me cacher des anges et des démons. Chose que j'ai faite. Mes pouvoirs, je les ai su par instinct, je sais pas vraiment comment vous l'expliquer, je sais juste que c'est comme ça. Je pense à ce que je peux faire et ça arrive.

Et puis, sincèrement, comment vivre à partir de 8 ans ? Seule ? Sans adultes ? Il fallait que j'agisse rapidement. J'ai vite compris que c'était dangereux pour moi de rester une simple enfant du coup, d'un claquement de doigt, je suis devenue adulte. Mais être adulte à 8 ans c'est bizarre et étrange, j'ai dû apprendre énormément de choses. J'ai dû m'instruire seule, un peu comme Mathilda, vous savez la petite surdouée du film ? Bah voila, c'était un peu moi ça. En plus c'est mon deuxième prénom ! Mais j'ai rapidement compris qu'il fallait que je ne sois pas seule, sinon je ne m'en sortirais pas, surtout que je n'arrivais pas à m'en sortir. Alors, je me suis rapprochée d'un groupe de chasseurs français, ils étaient vraiment géniaux et je me sentais bien avec eux, voire en sécurité. Nous nous sommes rencontrés dans une chasse au monstre, dans une forêt, je les ai aidé et je leur ai demandé de rester avec eux. Et comme j'avais l'air perdu et triste, ils m'ont pris sous leur aile.

Ma peur de l'abandon et de la trahison a fait que j'ai caché ma nature envers eux. Pendant 6 ans, je m'étais faite passée pour une sorcière pétée. Pendant 6 ans, j'ai appris à avoir confiance, ils me laissaient dans mes secrets, ils me laissaient venir à eux et se doutaient que, malgré mon apparence d'adulte, un cœur d'enfant s'y cachait. Je me souviendrais toujours d'Amélie, mon adorable maman de cœur. C'était la maman du groupe. Elle avait un fils aussi, Arthur. Un frère de 10 ans son cadet, Alexandre. Et puis, il y avait aussi Madeleine et Anna, un couple de lesbienne réellement génial, elles s'y connaissaient en sorts et enfin Theodore, dit Theo, le chasseur casse cou, celui qui s'y connait en mécanique et en armes à feu. On était un peu une famille. C'était ma famille.

Tout a changé quand j'ai dû utiliser mes dons contre un groupe de démons, nous avons réussi à contre carrer leur plan et ils n'étaient pas très contents. Ils nous ont poursuivi jusque notre QG pour nous attaquer. Je m'étais mise en travers d'eux et de ma famille pour tous les tuer un par un grâce à mes dons. Et quand j'ai voulu tous nous téléporter, des anges sont apparus pour m'en empêcher. Ils m'ont repéré, à cause d'une trop forte concentration de pouvoir que j'avais dû réaliser et aussi parce que j'avais dû relâcher ma vigilance. Là, toute ma famille a voulu me protéger à leur tour, bien qu'ils ont su ma réelle nature. Ils ne voulaient en aucun cas me voir mourir. Les anges s'en sont pris à eux, j'ai hurlé, je me suis battue, je les ai tué. Mais un archange a subsisté. Il a réussi à me sonner et à tuer ma famille. J'étais anéantie. Et au moment où il allait achever son oeuvre, papa est arrivé et l'a tué à son tour. J'étais là, à genoux, le corps d'Arthur sur les genoux, mort. Il m'a promis de les ressusciter si je pars. Chose que j'ai faite. Ma famille est revenue à la vie et m'a oublié. Malgré la consolation de les savoir en vie, le fait qu'ils ne se souviennent plus de moi ... c'était horrible.

J'étais seule. Encore. Je voulais partir loin, que mon père reste avec moi, que rien de tout ceci n'existe. Papa m'a ouverte une brèche temporelle, grâce à une sorte de baguette qu'il possédait et je me suis retrouvée dans un univers dépourvue de magie, d'ange, de démon et j'en passe. Dans cette univers, j'ai été confiée à une famille ressemblant trait pour trait à mon père et ma mère. Dans cet univers, on a pu modifier certaines choses, comme des souvenirs. Dans cette univers, j'avais pas besoin de me cacher. Je vivais heureuse, avec mes nouveaux parents. Une petite soeur était même en train de pointer le bout de son nez ! Oui, j'étais bien. Je pouvais vivre normalement, j'ai donc repris une apparence d'enfant de 8 ans. Mais honnêtement, vous pensez réellement que l'on peut vivre normalement après tout ça ? Je suis restée que trois ans et pendant ces trois ans, je faisais des cauchemars, mon esprit était sans cesse tourmenté et tout bouillonnait en moi. J'étais le seul être capable de magie dans ce monde, mais je ne devais en aucun cas l'utiliser. Un soir, j'ai décidé de fuir, prenant la baguette de mon vrai père, j'ai ouvert une brèche pour revenir dans mon univers d'origine. Là, un homme se tenait face à moi : mon vrai père. Il savait que j'allais avoir besoin de cette baguette, même s'il espérait que je ne l'utiliserais jamais. Ce qui est dingue, c'est que là-bas, j'y suis restée 3 ans. Ici, je suis partie que trois semaines.

Je suis partie en Australie. Une énergie y fluctuait de manière anormale et il fallait bien que je recommence à utiliser mes dons. Reprenant une fois encore l'apparence d'une jeune femme de 20 ans, j'ai rencontré un jeune homme là-bas, de la même tranche d'âge que moi. Il s'appelait Jesse. Rien que du premier regard, on savait qui était l'autre. Et si son énergie a fluctué en Australie, c'est parce qu'il avait dû utiliser ses pouvoirs contre un prince des enfers, qui l'avait trouvé et a tenté de le tuer si Jesse ne venait pas avec lui. Du coup, Jesse a dû lui régler son compte.

Avec Jesse, nous sommes allés de Terres alternatives en terres alternatives. Tout se passait bien, enfin c'était assez perturbant car dans ces Terres là, le temps était différents. Par exemple on peut avoir passer des années dans une Terre, sur la Terre d'origine rien n'a changé, en gros on peut être parti lundi 23 juin, quand on revient, ce sera toujours lundi 23 juin. Souvent Jesse me demandait comment je pouvais savoir et voir ces univers avant que l'on y aille. Pour faire simple : je suis comme les Marcheurs de Rêves amérindiens, je peux me caler en fonction des différents univers et quand je sens qu'on a besoin de nous, on y va. C'est comme cela que nous sommes arrivés à "Apocalyptique World", quand Michael a prit le pouvoir sur Terre pour tout détruire sur son passage. Le pire, c'est qu'on aurait pu faire quelque chose ... mais mon père nous a appelé en catastrophe.

Arrivés sur notre Terre d'origine, nous avons eu vent qu'une Amara, alias les Ténèbres, sœur de Chuck, alias Dieu, est sortie de sa prison, une prison qui était sous forme d'une marque, que Caïn lui même possédait avant de la léguer à un certain Dean Winchester, dont le frère l'a aidé à s'en débarrasser car il commençait à être un peu "nerveux". Long comme résumé hein ? Décousu aussi. Autant dire que ça m'a mis un trou au cerveau. Mais ce n'est pas tout. Alors que nous étions dans un motel pour tenter d'empêcher Amara de détruire la Terre, papa est arrivé en catastrophe et paniqué. A peine eut-il le temps de me prendre dans ses bras, que nous nous sommes faits appeler ... par Amara. Enfin, papa a été appelé par elle. Tout est arrivé trop vite. Papa a tenté de lui parler, avant qu'elle ne le tue de sang froid.

Mon cœur s'est arrêté. Je me souviendrais toujours. J'ai hurlé la mort. J'ai hurlé. J'ai regardé cette femme, je voulais la tuer, utiliser mes dons contre elle, mais elle m'a contrôlé avec ses pouvoirs. Elle était bien trop forte pour moi. Ou du moins, j'étais trop déstabiliser pour la vaincre. Car oui, j'aurais pu. J'ai senti les Ténèbres se déverser en moi, éteindre peu à peu ma Lumière. Me sonder, me rendre complètement misérable et surtout, vulnérable. Pendant des jours, elle m'a utilisé pour appeler des anges, pour les faire venir, me servant d’appât, même si, techniquement, elle n'avait pas besoin de moi. Selon elle, j'étais une abomination, je devais être utiliser et anéantie. Elle ne m'a laissé aucuns répits. Elle m'a mise un peu d'elle en moi, des Ténèbres. Elle voulait m'utiliser pour détruire ses créations ... à moi seule, j'aurais pu faire exploser la planète entière.

Mais elle n'a pas calculé qu'un antéchrist allait venir me sauver. Apparaissant devant elle, Jesse a utiliser ses pouvoirs pour que nous puissions fuir ensemble. Juste avant que Dean n'arrive pour contrôler la situation, juste avant qu'elle m'use de toutes mes capacités pour tout faire péter. Parce qu'elle m'a drainé la garce. Et pas qu'un peu. Depuis, je ne veux plus rien à faire au surnaturel. Si les Winchester ont réussi à battre Amara et à rétablir l'ordre cosmique, ils ont "réussi" à le troubler une nouvelle fois avec la naissance de Jack. J'ai rien contre ce jeune, mais j'ai l'impression que tout ce beau monde font un bordel monumental et ça m'agace parce que je dois nettoyer à chaque fois leur merde derrière eux, parce qu'il y a des dommages collatéraux et qu'ils ne réfléchissent pas aux conséquences. Ils m'ont enlevé ce que je chérissais le plus et je les déteste. Je sais, c'est la solution de facilité, mais je veux pas faire mon deuil, pas encore. Je ne veux qu'une chose : fuir. J'ai essayé d'ouvrir des brèches à l'aide de la baguette de papa, mais j'ai vite compris que ce qui reliait cette baguette c'était mon père ... à condition qu'il soit en vie. Sans ça, je ne peux rien faire et autant vous dire que c'est déprimant. Enfin, si, je pourrais utiliser ma propre essence, mais ça me prends trop d'énergie.

Cependant, une personne ne me le permet pas. Faut dire que depuis près de quelques années, il est devenu mon petit frère de cœur. Je ferais tout pour lui, il fera tout pour moi. Il est mon ancre, qui me permet de ne pas sombrer, parce qu'il sait ... oooh oui, il sait que je pourrais tout faire péter si je le voulais. Si je venais à être "démoniaque" - ce serait ironique n'est-ce pas ? - je pourrais tout détruire. Jesse Turner, celui que j'ai rencontré en 2009. Il m'est précieux, extrêmement précieux. Nous nous sommes attachés très rapidement l'un à l'autre. J'avais environ 23 ans quand je l'ai rencontré, il était tout petit, avait entre 8 et 12 ans, dans les eaux-là, il était seul, mais c'était un débrouillard, j'ai décidé de le prendre sous mon aile et notre complicité est apparue dès lors. Tout coulait de source et tout coule encore aujourd'hui de source. C'est ainsi, on peut le dire autrement. Comme si l'équilibre cosmique nous voulait pour contre balancer le désordre qui s'est créé depuis quelques années. Je crois que sans lui, j'aurais perdu pied. Sincèrement. Je me raccroche énormément à lui depuis la mort de mon père, j'aimerais tellement le faire revenir à la vie, mais je sais que ça fragilisera l'équilibre et je n'ai pas le choix que de laisser les choses faire et c'est dur de le faire. Je ne supporte pas cette douleur, je déteste ressentir ce que je ressens, mais Jesse est un doux baume qui me force à m'emmener vers mon deuil.

Aujourd'hui, j'ai parfois du mal avec mes pouvoirs, j'ai l'impression d'avoir le fantôme d'Amara au-dessus de moi, j'ai l'impression de perdre pied, j'ai peur de moi. Je mets tout sur la faute des autres, parce que j'ai peur de tout détruire. Alors, je me raccroche à Jesse, parce qu'il sait me rassurer et faire en sorte que je ne perde pas pied.


TELL ME MORE ABOUT YOU ...


Pseudo/Prénom: Je m'appelle Justyne et on me connaît sous le pseudo de Juline
Où as tu connu le forum?jsuis la cofonda ;)
Ta présence parmi nous ? sur une échelle de 1 à 5
Un petit mot en plus ?j'suis trop kiffe sur vous What a Face

≡ Made by Carry on my wayward son ≡

________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Homme de Lettres et Chasseur
avatar
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Jeu 16 Aoû - 23:03

"Je préserve l'équilibre de cet univers, déjà fragilisé par une bande de neuneu qui font que des conneries (avec Billie on en a un peu ras l'bol)"

:siffle:

En a marre :
- Des Winchester, faiseurs de troubles fouteurs de merde
"

tu me plais bien toi ! :D

bienvenue et bonne inspi pour la fin de ta fiche ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Co-Fonda & Nephilim
avatar
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Ven 17 Aoû - 15:01

Ils empêchent Juju de passer du bon temps à Hawaï :siffle: mais nous faudrait un lien marrant :p

________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Homme de Lettres et Chasseur
avatar
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Ven 17 Aoû - 15:22

pauvre chou ! XD

________________


They were never, in fact, homeless

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Co-Fonda & Nephilim
avatar
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Ven 17 Aoû - 15:41

Wesh t'as un problème tu veux qu'on se battait ? What a Face

________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Homme de Lettres et Chasseur
avatar
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Ven 17 Aoû - 15:45

... nah, j'ai plus important à faire !

*tourne le dos à Justyne et s'éloigne*

________________


They were never, in fact, homeless

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Co-Fonda & Nephilim
avatar
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Ven 17 Aoû - 15:54

Oui vas finir ta fiche au lieu de flooder What a Face !

________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Homme de Lettres et Chasseur
avatar
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Ven 17 Aoû - 15:56

:P

________________


They were never, in fact, homeless

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Co-Fonda & Nephilim
avatar
Avatar : Nina Dobrev
Messages : 123
Date d'inscription : 18/02/2018
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   Sam 18 Aoû - 21:37

AUTO VALIDATION DE L'EXTREME *fait des gestes de ninja bizarres*


________________
ju'(d'pomme) & jesse
soul bro', i'm nothing without you
© endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Justyne, Mathilda Blanchard ❖ Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hannah:Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre. (terminer)
» Il y a deux individus en chaque personne : le vrai, c'est l'autre. Jorge L. BORGES
» Doit etre vue pas chaque personne
» Derrière chaque sourire se cache une personne d'exception. Ҩ Rose.
» A quand l'arrestation de Lucifer en personne?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carry On My Wayward Son :: Bureau Administratif :: Présentations :: Ils sont parmi nous-
Sauter vers: