Carry On My Wayward Son

L'histoire se passe après la fin de la saison 12 de Supernatural et à la fin de la dernière saison (S6) de Teen Wolf
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis de recherche , les créatures surnaturelles et les divinités,
ainsi que les démons sont en sous-nombre
merci de les privilégier .:castiel: :hug: :plz:
Les personnages de la série Teen Wolf sont a prendre en priorité.
Nous attendons également Dean, Castiel et Asmodeus!

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 And the devil came to me [Crowley]

Aller en bas 
AuteurMessage
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: And the devil came to me [Crowley]   Lun 29 Oct - 19:52


 

and the devil came to me

 

Par Bernard Werber



Il y avait de la magie dans l'air. La moindre parcelle de peau de la jeune sorcière était parcourue de vibrations puissantes. Samain était si proche maintenant, qu'elle pouvait sentir le voile entre les mondes s'amoindrir de jour en jour, laissant passer les énergies des ancêtres dans ce monde. Il était temps d'honorer ses aïeux et ses défunts disparus. Il était temps de rendre hommage à la Grande déesse et au Dieu qui allait être sacrifiée pour renaître à Imbolc. Dakota avait décidé de célébrer ce sabbat hautement sacré sur plusieurs jours. Aussi, elle commença par de simples prières devant l'autel.

C'était une pratiquante qui aimait célébrer à l'abri des regards. Non pas par honte ou gène, car elle pratiquait la sorcellerie depuis son enfance. Mais elle considérait Samhain comme un sabbat de recueillement et d’introspection. Elle avait besoin de calme pour ressentir les énergies. Elle avait besoin de paix pour pouvoir honorer ses ancêtres. Elle avait besoin de solitude pour pleurer sa chère petite soeur disparue on ne savait où. Etait-elle vivante? Etait-elle morte? Cette souffrance que procurait l'ignorance, était un poison qui la rongeait de l'intérieur depuis longtemps...trop longtemps. Ne pas pouvoir faire le deuil de quelqu'un était terrible.

Après son après midi de cours, Dakota rentra chez elle, dans son petit appartement et prit une douche. On ne se présentait pas devant les Dieux et Déesses, sale ou mal fagoté. C'était un manque de respect total lorsque l'on se rendait à un sabbat. Elle tressa ses longs cheveux blonds comme les blés et se maquilla légèrement. Puis, elle chercha dans son dressing, la longue robe blanche ainsi que la longue capeline qu'elle utilisait pour se protéger du froid. Une fois prête, elle prit sa voiture et roula jusque dans la forêt. Elle n'avait pas peur des bêtes pouvant s'y cacher. Au coeur de la forêt, elle était au coeur du ventre de la déesse et parfaitement en sécurité. La vieille protégeait ses enfants.

La belle coupa son téléphone portable pour ne pas perturber les énergies. Elle saisit une petite sacoche de cuire noire dans lequel se trouvait le matériel dont elle avait besoin point effectuer sortilèges et libations. Confiante, Dakota s'enfonça dans la forêt, on aurait dit un elfe majestueux flottant dans sa longue robe blanche. L'innocence immaculé. Au pied d'un grand chêne elle posa ses outils et commença à tracer son cercle de protection.

« Chère mère ;
merci pour cet été prospère et merveilleux.
L’été est à sa fin et l’hiver arrive sur nous.
Puissiez-vous me protéger le long de ces mois sombres
et de ces jours froids.
La roue de l’année arrive à nouveau
à la fin de son cycle.
Je vous remercie et vous demande votre bénédiction
pour l’année à venir.

Cher père ;
je vous envois ma prière
vous demandant de réconforter
ceux qui ont quittés ce monde ;
spécialement ma famille et mes amis. »


C'est alors qu'un souffle puissant suivit d'un râle gutturale s'éleva dans le silence de la forêt, il fut tellement puissant que la jeune femme dû se plaquer les mains contre les oreilles pour ne pas devenir sourde. Et puis de nouveau le silence. Dakota sentait son coeur tambouriner dans sa poitrine. Qu'est-ce que c'était que ça? Pas les divinités en tout cas! Elle se leva et brisa le cercle puis avança, suivant les râles à peine perceptible. Il y avait une grande perturbation dans les énergies environnante. N'importe qui aurait tourné les talons pour prendre la poudre d'Escampette mais pas la sorcière. Poussée par l'inquiétude de savoir quelqu'un dans le besoin, elle s'avança toujours plus jusque dans une petite clairière. Là, un homme...allongé sur le sol, nu, à peine conscient.

Sans attendre, l'australienne accourue vers l'individu en difficulté et retira sa capeline pour le couvrir afin de préserver sa chaleur et sa pudeur. Elle prit son pouls. Celui-ci était régulié et puissant. Bon...il n'allait pas mourir normalement si elle se rappelait bien de ses cours de secourisme. Néanmoins, il semblait tout de même mal. La jeune femme avait peur pour lui, que lui était-il arrivé? Elle essaya alors de le ranimer en douceur, tapotant sur ses joues pour essayer de lui faire ouvrir les yeux.

"Monsieur?? Monsieur est-ce que vous m'entendez? Ouvrez les yeux s'il vous plait!"


Elle avança son oreille près de sa bouche pour essayer de sentir le souffle sur sa joue, afin de s'assurer que rien ne lui obstruait les voies respiratoires. Qu'est-ce qu'il pouvait bien faire dans un endroit pareil!?

 

by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Lun 29 Oct - 21:34

Come meet the Demon, darling

Les dernières images que j'ai dans l'esprit : Dean, Sam, l'autre monde. Et Lui. Lucifer et son sourire satisfait qui me rend hors de moi. Je me souviens avoir réussi à effacer son foutu sourire. Comme promis. Mais à quel prix ...

Je ressens encore la sensation glaciale de la lame entrer d'un coup sec en moi. Et ensuite cette chaleur, s'échapper petit à petit. Comme si mon âme depuis longtemps disparue revenait, juste pour pouvoir s'effacer encore une dernière fois. Cette lame que moi même je tenais dans ma main. Cette lame que j'ai dirigé vers mon coeur. Cette mort que je me suis infligée. Pour les sauver. Qui aurait cru que je pourrais faire ça un jour ? Moi, Crowley, Roi de l'Enfer, fatigué de mon règne, me suicidant pour les sauver eux. Les Winchester.
Tant de fois nous nous sommes battus, tant de fois nous avions failli nous entre-tuer. Et je rends mon dernier soupir en les sauvant. Je suis un beau paradoxe, il faut le dire. Je ne peux m'empêcher, est-ce que eux l'auraient fait pour moi ? Je ne sais pas si je veux vraiment savoir la réponse. Vraiment pas ...

Qu'advient-il des démons une fois morts ? Je n'en sais rien, étant donné que je n'ai pas eu le temps de goûter à ma propre mort. Je suppose que c'est le néant. Rien. Le vide absolu. Une sorte de paix, j'espère bien. Mais lorsque j'ai ouvert les yeux, rien de tout ça. Une lumière aveuglante. Un froid glacial me parcourant le corps. Le corps ? Attends une minute ... Je ne suis pas censé être mort, après m'être planté la lame en plein coeur ? C'était une hallucination ? Ou alors j'ai atterri dans mon enfer personnalisé ? Quelle touchante attention. Un poil ironique, tout de même vous en conviendrez !

Cette lumière me brûle tellement les yeux que j'en viens à hurler de douleur. ( Tiens, j'ai aussi des cordes vocales. Je vais finir par croire que je suis encore vivant si ça continue! ) Choqué d'entendre ma voix, sous le coup de l'effroi probablement, j'ai hurlé de toute ma force. J'ai essayé de me redresser en m'appuyant sur mes bras et mes jambes. Je me suis effondré de tout mon corps sur l'herbe encore humide. Ok. Je suis en vie. Pourquoi ? Tout ça n'était qu'un plan de Lucifer depuis le début, ce fichu sadique ?

D'un coup j'entends une voix timide et féminine arriver à mon encontre. Non mais sérieusement ? Je ne peux jamais avoir la paix ! Laissez-moi mourir !!

La voix s'approche de moi. C'est à ce moment que je réalise que je suis en tenue d'Adam. Damn it ! Le jour de ma mort le plus humiliant qui soit !
Mais c'est qu'elle se met à me baffer, cette greluche, en plus ! Elle me demande d'ouvrir les yeux. Non mais elle veut que je me brûle les rétines, cette idiote en plus ?  

Wow, qu'est ce qu'elle fait maintenant ? Elle approche son visage près du mien pour entendre si je respire. Mais oui, je suis vivant, même si je n'en n'ai pas envie ! Je ne peux vraiment pas avoir la paix ! Ca doit être ça, je dois être dans mon enfer personnel ! Bon, notons quand même qu'elle a eu la décence de me mettre un habit sur le dos. Je souffle, certes, difficilement, mais je lui prouve que je suis bien en vie. ( Malheureusement ...  )
Dans une toux incontrôlable, j'essaie de lui dire :

" Je ... je suis où, là ? Et vous, vous êtes qui ? Oui, je vous entend .. Pas la peine de me hurler dans les oreilles ou me foutre des baffes. Je pensais être mort ... "

Je m'assois non sans mal en position tailleur en n'oubliant pas de cacher ..  mes parties privées sous l'habit. J'ouvre doucement mes yeux, pour les préparer à la lumière vive. Je la vois enfin. Je rétorque pour finir, d'une voix évidemment agacée :

" Vous vous appelez comment ? Et, sérieusement, excusez-vous d'insister mais on est où, la ?!? "

Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Mar 30 Oct - 1:04



and the devil came to me


Par Bernard Werber



Le type sur le sol finit enfin par lui répondre...avec un tel aplomb qu'elle recula d'un seul coup, surprise. Visiblement, l'homme allongé sur le sol n'avait plus vraiment les idées claires. Mais pouvait-on l'en blâmer? Se retrouver dans son plus simple appareil, au beau milieu de nul part, par un temps glaciale aurait perturbé n'importe qui. Cette situation était vraiment étrange et Dakota essayait de garder son calme pour ne pas irriter encore plus l'individu. Un soupire de soulagement s'échappa de ses lèvres. Elle était si heureuse de constater qu'il était en vie!

"S'i...s'il vous plait ne vous agitez pas. Vous n'êtes pas en état."


La jeune sorcière essaya de respirer calmement. Il ne servait à rien de paniquer à son tour sachant que l'homme en face d'elle l'était déjà assez. La nuit n'allait pas tarder à tomber et la température avec. Il allait mourir de froid s'ils ne bougeaient pas.

"Je m'appelle Dakota. Et vous êtes bien vivant, dans la forêt d'une petite ville qui s'appelle Green Bay."

Le pauvre...il tenait des propos pas vraiment cohérent. Elle espérait que le cerveau n'ai pas subit de dégâts interne. C'est sous toutes les coutures -ou presque- que la jeune femme examina l'individu.

"Et vous? Comment vous appellez-vous?"

Essayant d'être la plus douce possible pour ne pas brusquer l'inconnu. Que lui était-il arrivé? Avait-il été agressé? Ou bien avait-il perdu à un parie? Ou était-ce juste un coup de folie? Les patients atteints de dégénérescence cérébrales faisaient ce genre de trucs non?

"Est-ce que vous avez mal quelque part? Vous pouvez vous relever? Je sais que ça fait beaucoup de questions mais...vous ne pouvez pas rester ici. Vous risquez l'hypothermie. Les nuits sont glaciales ici."

Innocemment, elle remercia le Dieu et la Déesse de lui avoir permis de venir en aide à cet homme. Elle le croyait humain et pensait que le fait qu'il soit là ne soit pas le fruit du hasard. D'ailleurs, Dakota n'y croyait pas...pour elle, tout avait un sens et tout était écrit. Les lèvres de l'inconnu en face d'elle étaient craquelées...il fallait qu'il s'hydrate. Problème, elle n'avait pas d'eau à proximité, tout était dans sa voiture. Il fallait bouger.

"Venez avec moi, je vais vous aider. On va aller jusqu'à ma voiture, j'ai des couvertures. Ensuite je vous emmène à l'hôpital."


Dakota saisit la main du type par terre mais au même moment une décharge à peine perceptible lui parcouru la main et remonta le long de son bras. Une sensation désagréable s'en suivit, lui faisant frissonner. Pendant un instant elle dévisagea l'homme à qui elle tenait la main. Mais elle ignora cette sensation qui la prévenait que quelque chose n'allait pas et commença à l'aider à se mettre sur ses pieds. Il avait besoin d'aide et c'était tout. Mais quelle misère pour y arriver! Dakota n'était qu'un poids-plume en comparaison à la carrure de l'individu. Il allait certainement râler, car elle ne le ménageait pas le bougre! La petite blondinette n'allait pas abandonner pour autant!


by FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Mer 7 Nov - 21:44

Met with the devil ? Be careful ..
La voilà qui approche de moi, cette jeune folle. Elle me parle mais je ne comprend qu'un mot sur deux. Mais où suis-je, bon Dieu ? Foutu Dieu, ouais ! Encore une de tes foutues blagues, Chuck ? Maintenant, il faut que tu vienne emmerder le roi des enfers ? Bon, ok, l'ancien roi des enfers, mais c'est du pareil au même ! Et qu'est ce qu'elle me veut, cette fichue donzelle ?
Allez, concentre-toi sur ce qu'elle essaie de dire...

Green Bay ? Mais c'est quoi ce bordel, je fous quoi ici, moi ?!? Je ne pouvais rester juste mort ? Non, c'était trop demander ? En général, quand on se sacrifie et qu'on meurt, la moindre des choses, c'est de rester mort, god damn it !!
Attends, mais c'est qu'elle me dévisage ?!?

" Moi, c'est Crowley, voyons, tu viens de quel univers pour ne pas savoir qui je suis ? "

J'essaie de me lever en m'appuyant sur mes bras, mais je retombe encore. Mes lèvres sont sèches. Je suis fichtrement déshydraté ! La pire résurrection au monde ! Et ça devait tomber sur moi !
Elle me demande si je peux me relever. Bon, je crois que je viens de démontrer que ... Non.

" Non, ça va, je n'ai pas mal. Ah, il fait froid ? Il est quelle heure ? "

Oui, je suis totalement désorienté. Vivez une résurrection, alors après vous viendrez vous moquer ! Et le fait de ne pas avoir froid, ça ... Eh bien, je suis un démon, qu'attendez-vous d'autre ? Mais apparemment, il fait froid. Tiens, ça me fait une belle jambe de le savoir ! Je m'en moque, mais tellement ! Ah, ce qu'elle peut m'agacer avec sa voix niaise !

" Je ne risque rien du tout, petite sotte ! Retournez à vos activités, je me débrouille très bien tout seul ! " lui dis-je agressivement. Au bout d'un moment, merde, hein !

Je lève ensuite mon visage vers le ciel et m'adresse à ce foutu Chuck :

" T'aurais pas pu me foutre la paix, non ? J'ai donné mon cul pour toutes leurs gueules insignifiantes, mais non, il a fallu que tu me ramènes ! Je peux savoir pourquoi, hein ? Et pourquoi ici ? Tu prends ton pied, hein ? Foutu dieu de merde ! Ouais, dieu de merde, hein ! T'aurais pas pu me laisser mort, non, c'était trop te demander !! Bollocks ! "

La jeune femme se rapproche de moi, tendant sa main vers moi. Elle attrape ma main et à ce moment là, elle se met à me regarder étrangement, comme si quelque chose venait de se passer en elle. Mais ni une ni deux, elle essaie de me soulever et me dirige je ne sais où. Je me débats, mais avec le peu de force que j'ai, c'est peine perdue.

Oh, c'est quoi devant moi ? Il commence à faire tout sombre mais il y a de petites étoiles. Mes jambes, ce qu'elles sont lourdes. Je me sens si fatigué, si ...  
Il ne manquait plus que ça, je viens de m'effondrer dans les pommes ...

Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Mer 7 Nov - 23:13



and the devil came to me


Par Bernard Werber




En face d'elle, l'homme ne semblait pas être dans le meilleur de sa forme. Les mouvements désordonnés de ses yeux qui essayaient de s'accrocher à une forme le prouvait. Un jour elle avait vu ça...chez un type qui avait trop forcé sur la bouteille. Peut-être était-ce le cas ici? Mais...il ne semblait pas sentir l'alcool ou quoi que ce soit d'autre.

"Crowley? Hum...ça ne me dit toujours rien."


Annonça t-elle comme un couperet qui s'abattait sur la nuque d'un condamné à mort. Néanmoins, elle sentait bien une énergie assez sombre et particulière émaner de cet être...bien qu'encore assez diffuse, semblant reprendre place dans le corps de l'inconnu agité. Fronçant un peu les yeux, Dakota essaya de rester le plus calme possible. Après tout, ce n'était pas de la faute de se pauvre homme, ce dernier était si chamboulé. Quiconque se retrouverait nu dans un champ sans papier ni rien aurait été dans le même état. Dakota était prête à endurer sa mauvaise humeur, pourvu qu'il arrive sain et sauf chez lui ou bien dans n'importe quel service adéquat. Lui demandant expressément l'heure, Dakota regarda la couleur du ciel et lui répondit doucement.

"Environs 23h30 monsieur. Eh doucement là! Vous allez vous fracturez quelque chose!"

Et puis voilà qu'il s'énervait de plus belle! Ce n'était pas bon du tout ça! Il n'avait pas froid? Sans doute son état de nerfs et sa désorientation qui le faisait parler. Sainte patience, sainte patience, se répétait jeune femme, surtout lorsque l'homme la qualifia de sotte. On lui avait toujours appris qu'il ne fallait pas se moquer ou s'en prendre à des gens visiblement amoindrit, que cela soit mentalement ou physiquement. Etant une "bonne fille" elle se retint donc et ferma les yeux patiemment...pour les rouvrir quelques secondes plus tard lorsqu'il se mit à hurler des inepties au ciel. Ce coup-ci, elle en était convaincue, ce type était complètement fou a lier ou bien atteint d'une dégénérescence neuronale précoce.

"Laissez tomber, Dieu n'entendra rien" voulut-elle lui dire mais il n'était pas temps de se lancer dans des remarques théologiques. Mais en tant que wiccane, cela la démangeait. Gonflant ses petites joues roses, Dakota finit tout de même par s'énerver un peu lorsqu'il commença à se débattre tandis qu'elle essayait de l'aider à se relever. S'en était trop. Innocente,mais loin de se laisser marcher dessus, Dakota haussa finalement le ton pour essayer de raisonner ce fou-furieux qui allait finir par avoir une crise cardiaque s'il continuait comme ça!

"Mais vous allez arrêter de vous débattre oui? J'essaie de vous aider! Stop! Vous ne pouvez même pas vous levez tout seul! Alors désolé, mais non, je ne vous laisse pas planter au milieu de nul-part et votre mauvaise humeur n'y changera rien!"

Répliqua t-elle avait un accent plus prononcé. L'australienne avait tendance à avoir un accent plus marqué lorsqu'elle était énervé. C'était assez amusant à entendre...mais passons.

"Mes Dieux vous n'êtes pas léger!"

Gémit-elle entre deux soupires trahissant un gros effort pour rester debout sur ses deux petites jambes. Ses amies l'appelaient "li'l flea" petite puce, car elle était toute menue.

"Allezzz courage on y est presque!"

Si elle avait été seule, elle aurait utilisé ses pouvoirs pour se faciliter la tâche mais elle ne savait pas vraiment encore à qui elle avait affaire...il valait mieux être prudente. Les chasseurs étaient une menace perpétuelle. Un pas après l'autre! Eh puis, soudain, l'homme se figea, pour ensuite s'écrouler, entraînant la jolie blonde dans sa chute. Il tomba lourdement sur elle, la plaquant sur l'herbe qui commençait à être couverte de rosée.

"Nonnnn....mais réveillez-vous!!! C'est une blague!"

S'étrangla la jeune femme dont la poitrine était comprimée par le torse -heureusement couvert- du convalescent. L'australienne pesta, maugréant des suppliques et maudissant le destin d'être si moqueur envers elle. Cherchant son air, Dakota redressa la tête pour observer l'homme...celui-ci était bel et bien inconscient. C'était bien sa veine...mais en définitive, ce n'était pas plus mal. Car celui lui permis d'enlacer le malade pour se téléporter directement dans sa voiture. Elle l'installa sur le siège avant, le couvrant et l'attachant avec sa ceinture. Puis elle s'installa derrière son volant et commença à rouler. Ils étaient encore en pleine cambrousse et l'hôpital le plus proche était à des kilomètres. Avec ses doigts, elle prenait fréquemment son pouls au niveau de sa carotide pour s'assurer qu'il n'allait pas lui claquer entre les doigts.

Ses ennuis étaient loin d'être terminé! Car elle devait rejoindre son coven vers minuit pour la grande célébration de Samhain! Mais en l'état actuelle des choses, elle n'allait pas pouvoir s'y rendre. Décrochant son téléphone, elle appela la grande prêtresse.

"Bonsoir...oui un petit problème, je ne vais pas pouvoir venir pour célébrer le sabbat avec vous. Je dois emmener quelqu'un à l'hôpital. Je suis vraiment désolée mais je ne peux pas le laisser seul...oui...je comprend...je fais au plus vite."

Puis elle soupira et raccrocha. Cela ne faisait visiblement pas plaisir mais tant pis. Dakota était quelqu'un d'entêté et très indépendante...et ce n'était pas un coven qui allait y changer quoi que ce soit.

by FRIMELDA

________________
Pure heart, fallen consciousness
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Jeu 8 Nov - 16:05

Let me tell you my story, sweetheart

Non mais c'est qu'elle s'énerve ne plus, cette mégère ! Incroyable ! Elle ose venir m'emmerder dans un coin paumé du monde et en plus elle s'énerve contre moi ? Ah mais là, je touche le fond !! Qui plus est, elle critique mon poids ? Non mais je vais lui apprendre à provoquer Crowley, moi !!
Bon, une fois que j'aurai récupéré des forces, parce que là ... Je suis juste en plein rêve. Je veux dire, really.  Souvenez-vous, je viens de tomber dans les pommes !

Je suis donc en plein rêve. Il n'y a pas cette fichue garce, il n'y a que moi et le néant. Oh, suis-je vraiment mort cette fois ? Dites-moi que oui, pitié ! Je ne suis pas du genre à  supplier mais là .. Je ne peux plus supporter sa voix nasillarde ! Quelle paix, quel silence... Faites que je reste là ! Pitié ...

Soudain, j'entends une voix. En fond, qui se rapproche de plus en plus, qui devient de plus en plus nette. J'ouvre doucement les yeux et ... DAMN IT !! Elle est encore là ! Mais attends, je suis où, la ? Dans sa voiture ! Elle compte faire quoi, là ? Je vais bien ! Emmener un démon à l'hôpital, l'idée du siècle !! Quelle imbécile ... Déja qu'elle ne sait pas qui je suis, mais comment est-ce possible ?!? Je suis juste le démon ex roi des enfers qui s'est sacrifié pour ta sale gueule de sainte ! Non mais je vous jure ...

Je grommelle dans ma barbe saillante tandis qu'elle parle au téléphone. Célébrer le sabbat ? Mais vas-y, à ton truc de sorcière pouilleuse ! Et fous moi la paix !!
J'essaie de me redresser tant bien que mal. Elle est a coté de moi, en train de conduire, son appel étant terminé. Je tourne mon visage vers elle.

" Bon, vous travaillez pour eux, c'est ça ? Je n'y suis pour rien si j'ai ressuscité, je ne voulais pas ! Vous allez me ramener aux sbires de Lucifer, c'est ça votre plan ? Eh bien sachez, ma chère petite sorcière, que vous allez échouer ! Laissez moi sortir ! Je vous l'ordonne ! "

Je ne me débats pas, je me contente de lui hurler dessus, drama queen que je suis ... Je croise mes bras et me contente de regarder la route. Ma force revient peu à peu, mes lèvres redeviennent normales. Ah, c'est pas trop tôt. Mon teint pâle revient lui aussi à la normale. Je me sens déja mieux, je vais pouvoir enfin me débarrasser d'elle !  

Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Jeu 8 Nov - 18:30



and the devil came to me


Par Bernard Werber



Dakota essayait de se concentrer sur la route, mais ça n'était pas facile. Son premier sabbat officiel avec la grande prêtresse et elle allait poser un lapin à tout le monde. La voix au téléphone lui avait dit que tout irait bien et qu'elle pouvait y aller, mais la froideur et les silences utilisés laissaient penser qu'en fait, cela n'avait pas trop plus en réalité. A peine arrivée et l'australienne se faisait déjà remarquer...et pas dans le bon sens.

Il fallait qu'elle soit prudente! Ne pas se faire jeter du Coven qu'elle venait d'intégrer était capital! Car grâce à sa puissance et sa richesse en connaissances et grimoires, elle pourrait accumuler toujours plus de connaissance et de pouvoir pour espérer retrouver sa petite soeur. Car depuis des années, rien...elle avait fait choux blanc. Elle avait interrogé les esprits, utilisé de nombreuses forces et méthodes divinatoires pour espérer remonter sa piste, mais rien. Nada. Niente. Et c'était quelque chose d'étrange car, un être vivant laissait toujours une trace de lui...que ce soit physiquement par des ossements, ou bien énergétique.

Le mystère restait entier. Il fallait qu'elle se tienne à carreau...un modèle de disciple pour avoir la chance d'atteindre ce pourquoi elle avait parcouru la terre entière. Une voix bourrue ramena la petite sorcière dans le présent et elle leva les yeux au ciel en entendant ses paroles, suivi d'un rictus de dégoût. Toutes ces histoires de bondieuseries avaient tendance à lui filer la gerbe. Elle secoua la tête négativement.

"Moi? Travailler pour Lucifer ne m'insultez pas...Je préfèrerais avaler des clous rouillés plutôt que d'avoir à travailler pour un piaf qui se balade avec des plumes dans le dos."

Elle n'avait jamais vu d'anges, ni de démons d'ailleurs. Bien entendu, sa culture et la Société judéo-chrétienne dans laquelle elle avait grandi lui permettait tout de même de connaître ses classiques, elle n'était pas totalement ignare, mais elle ne s'y intéressait pas plus que ça. Ses soeurs et ses frères avaient été persécutés lorsque le christianisme avait prit le pas sur les religions païennes. Même elle, dans une vie antérieure, avait périe par les flammes alors...elle gardait une certaine rancoeur hérité des années noires de l'Inquisition. Du coup elle se tenait loin, vraiment très loin de toutes ces histoires...même si par ricochet elle avait été impactée par les récents évènements qui s'étaient passés dans le monde du surnaturel. Les énergies avaient été perturbés plus d'une fois. Elle les détestait profondément...ces entités célestes et ceux qui les honoraient aveuglément.

"Vous ne pouvez pas arrêter de parler!? Deux minutes!? Et d'abord vous êtes qui vous? Vous parlez comme un dément depuis tout à l'heure!! C'est quoi cette histoire de Lucifer et de Dieu? Vous êtes un de ces barges qui c'est échappé d'un hôpital psychiatrique? Vous êtes à poils dans ma voiture, alors que je vous connais même pas! Estimez-vous heureux que je ne vous dégage pas vite fait et vous laisse planté là au milieu de nul part en tenue d'Eve!"

Eh voilà qu'elle était arrivée à bout de patience. Gentillesse ne voulait pas dire faiblesse. Et il était hors de question qu'elle se laisse insulter plus longtemps par cette espèce d'énergumène. Mais...la situation prenait une tournure bien étrange. En y réfléchissant bien, ses propos n'étaient peut-être pas ceux d'un humain normal?

"Et puis merde!"

Son instinct tintait comme une clochette à ses oreilles et même si ça lui coûtait de faire ce qu'elle allait faire, elle freina sans prévenir et se gara sur le bas-côté. D'un petit moulinet de la main, elle ôta la ceinture de l'inconnu et ouvrit la porte.

"Très bien si vous voulez partir, partez!"


by FRIMELDA

________________
Pure heart, fallen consciousness
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Jeu 8 Nov - 19:26

Let's Dance, you and the Devil


Un piaf ? Elle vient de surnommer Lucifer un piaf .. ? Mais en fait elle n'y connaît rien de rien, c'est incroyable ! En même temps, quand on remonte un peu dans l'histoire, le christianisme n'aimait pas beaucoup les sorcières ... Cher Vendredi 13 ... J'ai beau être un démon, j'ai trouvé cette guerre totalement stupide. J'ai un mauvais sentiment concernant les sorcières mais c'est surtout dû à ma génitrice.
Bon, et si on se calmait un peu ? Elle n'a pas l'air d'être du coté de l'autre emplumé.
Bon, un peu de courtoisie, Crowley, tu peux le faire. Et au pire, s'il s'avère qu'elle est trop pénible, tu l'effaces, tu la supprimes, ou tu peux encore la donner à manger à ta Juliette d'amour ! Hum .. Bon plan. Allez, laissons lui une chance.

Oh mais au même moment où je décide ça, elle m'insulte de cinglé !! Mais c'est elle qui est folle ! Non, elle ne sait décidément pas à qui elle a à faire ! Je vais corriger ce souci ...Lorsqu'elle arrête la voiture pour me dire de descendre, je n'obéis pas. Je me contente de me tourner vers elle avec un regard un peu plus calme que tout à l'heure.

" Bon, nous sommes partis sur un mauvais chemin, vous et moi. Vous ne savez vraiment pas qui je suis .. Non, je ne suis pas fou. Je suis l'ex Roi des Enfers, nuance. Peut être vous moquez-vous de ce genre de choses alors en d'autres termes, je suis un démon. Mais pas n'importe lequel. Je gouvernais tous les autres. C'est moi le boss, en gros. Et il se trouve que j'étais mort. Du moins je le pensais ... Vous m'avez retrouvé au moment même où je suis revenu de .. ma mort. Je venais de me sacrifier et donner ma vie pour enfermer Lucifer à jamais dans une quatrième dimension. "

Je marque une pause, réalisant tout ce que je viens de dire. Décidément, elle va vraiment me prendre pour un fou. Bon, je vais lui prouver. J'espère que cela ne l'effraiera pas. D'une voix plus sérieuse, je rajoute :

" Je sais que tout ceci n'est pas simple à digérer donc je vais vous le prouver mais ne prenez pas peur, je ne vous ferai pas de mal. Je veux juste vous prouver que je ne suis pas à enfermer. "

Je baisse le visage et ferme les yeux. ( Oui, j'aime donner un petit coté théâtral à la chose. ) Je prends un instant comme cela, et doucement, j'ouvre de nouveau les yeux. Ils sont désormais rouges. Je sens en même temps ma force démoniaque se réveiller en moi. Oh, sentiment divin. Je lui souris et lui tend la main :

" On recommence les présentations. Crowley, ancien démon des croisement, ex roi de l'enfer, sauveur de l'humanité. Enchanté. "

Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Jeu 8 Nov - 21:15



and the devil came to me


Par Bernard Werber



Regardant droit devant elle, la petite sorcière attendait que l'occupant du siège passager veuille bien quitter les lieux. C'est ce qu'il avait demandé après-tout! Et tant pis s'il restait à moitié nu! Non...en fait pas "tant pis" car sa conscience allait en souffrir. Elle était partie pour se demander pendant des semaines si ce fichu bonhomme allait bien, espérant qu'il se soit pas fait manger les fesses par on ne sait quelle créature qui rôdait dans les parages. Elle lui laissait volontiers sa capeline blanche -qui lui avait coûté un bras et un rein- soit dit en passant.

Mais c'était son choix. Elle ne pouvait pas imposer son envie d'aider à tout le monde comme ça. Certes, son coeur était grand, et tout le monde y avait sa place. Mais il était purement égoïste de croire que tout le monde attendait sa main tendue. Nerveusement, la belle tapotait sur le faux cuire de son volant, attendant que "sieur John Doe" veuille bien prendre son "envol"...Mais rien! Il resta là, ne bougeant pas. Est-ce que par hasard c'était une caméra cachée? Une blague? Non parce que dix secondes plus tôt, il beuglait qu'on le laisse sortir. C'était à marcher sur la tête cette histoire!

Et puis l'énergie électrique qui s'était installée dans l'habitacle du véhicule semblait redescendre, s'apaiser. Que venait-il de se passer? Alors qu'ils vociféraient chacun de leur côté, l'homme semblait avoir brutalement recouvré la "raison". Elle tourna la tête pour le dévisager un instant. Elle écouta ses paroles en observant un silence presque religieux. Un long frisson parcouru son échine tandis qu'elle intégrait le message que l'inconnu était en réalité un démon. Et pas n'importe lequel! Un roi!

Ok...ce n'était plus le moment de jouer maintenant. Bien qu'elle essayait de garder une certaine maîtrise d'elle-même, Dakota avait peur. Même s'il lui disait qu'il ne lui ferait rien. Dakota était une sorcière puissante, héritière des pouvoirs d'une très très longue lignée de sorcières mais...que pourrait-elle faire face à un démon qu'elle jugeait être...supérieur? Une boule se forma dans son ventre et son coeur tambourina un peu plus dans sa poitrine. C'était la première fois...la toute première fois qu'elle voyait un démon en chaire et en os. Mazel Tov...

Et comme si cela ne suffisait pas, pour appuyer ses dires, le démon enfin...Crowley lui montra ses yeux. Des yeux d'une couleur rouge carmin, tellement bestiaux que Dakota avait l'impression que ce n'était plus la même personne en face de lui. C'était ça sa véritable "apparence"? Elle pria intérieurement pour qu'il tienne parole et ne lui fasse effectivement pas de mal. Parce qu'elle sentait à présent l'énergie de Crowley se réveiller pour de bon. Celle-ci suintait par tous les pores de sa peau, écrasant la pauvre sorcière qui ne ferait que difficilement le poids face à lui.

"Par les Dieux..."

Murmura la sorcière. Les Dieux lui avaient envoyé ce démon. -Oui elle pensait toujours que c'était le cas-. Est-ce qu'il s'agissait là-encore d'une blague? Sérieusement? Un démon? Ce dernier lui tendait la main tel un gentleman...par les Dieux -encore une fois- il ne ressemblait plus du tout à cet homme délirant complètement désorienté de tout à l'heure. Que devait-elle faire? Que devait-elle faire....que faire bon sang! Elle baissa alors les yeux, fixant la main du démon et pris son courage à deux mains. Autant éviter d'être impolie. Elle serra doucement la main de Crowley de sa main fraîche et pâle. Elle était tellement frêle par rapport à l'Ex-roi de l'Enfer qu'il lui serait si facile de la briser en milles morceaux. Une décharge électrique puissante et perfide circula dans sa main avant de se dissiper. C'était donc ça un démon?

"Dakota...Dakota Maxwell sorcière et sauveuse de..rien du tout."

Surréaliste...c'était tout simplement surréaliste et fascinant. Sa main reste dans la sienne tandis que ses yeux dévisageaient l'ex roi. Elle n'en n'avait jamais vu de sa vie en y réfléchissant bien. Des vampire, des loup-garous et autres créatures toutes plus bizarres les unes que les autres oui mais encore jamais d'anges ni de démons.

"Ce qui veut dire que vous n'avez pas vraiment besoin de mon aide..."

Réfléchissait-elle à voix haute, faisant en même temps les questions et les réponses.

"Ok donc vous êtes le roi de l'Enfer! Enfin l'Ex roi pardon...et du coup si j'ai bien compris, vous vous êtes sacrifié pour nous sauver. Et maintenant vous êtes de retour. Parfait! C'est absolument...parfait."


Dakota éprouvait à présent tout un tas de sentiments contradictoires les uns des autres, de la crainte mêlée à de la fascination, de l'humilité et l'envie de fuir tout en combattant. C'était un beau bordel. Le tout était de ne pas faire n'importe quoi car il était dangereux. Très dangereux.

"Wouaw...quelle soirée bizarre..."

Ricanait-elle nerveusement. Qu'est-ce qu'il lui fallait faire maintenant? Elle gonfla légèrement les joues, complètement dépassée par les évènements.

"J'imagine que vous ne savez pas du tout pourquoi vous êtes revenu..."



by FRIMELDA

________________
Pure heart, fallen consciousness
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Ven 9 Nov - 19:45

A Demon and a Witch .. ?


Lorsqu'elle me sert la main, c'est d'une douceur presque amusante. Je la sens trembler un peu. On peut enfin parler maintenant, elle sait qui je suis et sait sans doute que si elle m'agace, je pourrai écraser son joli petit cou en un instant. Bon, je n'ai pas spécialement envie de le faire pour le moment. Espérons pour elle que ça dure ! Je ne donne pas cher de sa peau si elle devient trop ... chiante, disons-le clairement.
Elle a l'air gênée, un peu apeurée désormais. Ah, voilà ! C'est comme ça qu'on devrait normalement se sentir en ma présence. Il aura fallu du temps mais nous y sommes enfin ! Ce n'est pas trop tôt ... En même temps, on ne peut pas dire que j'étais dans un superbe état il y a à peine quelques minutes. Donc je ne lui en veux pas trop. Pour le moment.  

" Oui, je me suis sacrifié. Pour sauver cet endroit. Ca ne me ressemble tellement pas. Mais que dire .. ? Je suis fatigué de régner sur les Enfers. Donc quitte à partir, autant partir avec classe, vous ne pensez pas ? " dis-je avec un petit clin d'oeil complice.

Je vais essayer de la rendre un peu plus à l'aise tout de même .. Elle a quand même essayé de m'aider. Bon, je parie que si elle avait su de suite qui j'étais, elle ne se serait pas arrêtée, mais ceci est une autre histoire.

Je croise mes jambes pour me poser plus confortablement tandis que la jeune femme réalise petit à petit qui je suis. Elle trouve ça parfait. Je sens de l'ironie dans sa voix, cela m'amuse. Elle ne devait clairement pas s'attendre à ça, il faut le reconnaître !
Elle se met à gonfler les joues. Cela me fait sourire. Mais c'est qu'elle serait craquante, cette petite sorcière !  Je baisse les yeux vers le vague tout en souriant. Bon, ça vaut peut être le coup, cette résurrection. Je relève les yeux vers elle, cessant mes pensées, lorsque sa voix me rappelle à l'ordre.

" Non ... Je ne sais absolument pas ce que je fais ici. Je ne sais même pas si je veux vraiment le savoir. Je suis revenu, c'est comme ça. Peut être que Chuck a eu pitié du démon que je suis en s'apercevant que j'ai donné ma vie pour Sa création. Oui, Chuck, c'est le nom de Dieu, by the way. C'est sûrement lui. Lui ou pas, ça ne change rien en même temps. Je croyais avoir fait mon temps, enfin. Mais non. Je suis condamné à revenir ici sans but précis. C'est comme ça ... "

Oh, God, ça m'a déprimé de penser à ça. c'est vrai après tout, quelle est la raison de mon retour ? Je suis censé faire quoi, maintenant ? Mener une vie d'humain ? Écoeurant ! Je suis encore un démon, je le sens en moi. C'est Crowley qui est revenu, pas Fergus. Dans quel but on ferait revenir un démon à la vie ?
Pour quelle raison perverse et sadique je suis là ... ?

Dans un instant de réflexion, je plonge mon visage entre mes mains. Que faire ... ?
Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Sam 10 Nov - 1:29



and the devil came to me


Par Bernard Werber



Dakota avait effectivement "baissée d'un ton" elle tenait trop à la vie pour la risquer inutilement de la perdre pour un mot plus haut que l'autre...bien qu'elle n'ait pas la langue dans sa poche. Parfois, faire taire son égo ça avait du bon. Reconnaître sa faiblesse était preuve de sagesse...Essayait-elle de se convaincre. Pourquoi ne pas essayer de tout simplement discuter avec ce démon?

Un chasseur aurait probablement hurlé qu'elle était complètement idiote et qu'un démon était trop malfaisant pour pouvoir faire autre chose que convoiter des âmes. Mais elle n'était pas une humaine normale non plus...Les sorcières n'étaient pas toutes des anges non plus. Il y en avait même qui savaient tuer des démons grâce à des "mojo bags" et autres incantations anciennes. Essayons de parler...se répétait-elle en boucle pour tenter de se convaincre que c'était la meilleur façon pour elle de survivre.

"C'est vrai que...là vous avez eu l'occasion de bluffer tout le monde. Les démons ne sont-ils pas censés incarner tout ce qu'il y a de plus maléfique? Faisant preuve d'un égoïsme sans borne enfin vous connaissez le couplet. Alors se donner la mort pour sauver des milliers de vie c'est...carrément héroïque. Il faut quand même un sacré courage pour renoncer à sa vie."


Il n'y avait pas d'autre mot! Dakota avait une approche très particulière des entités négatives. Pas qu'elle les appréciaient particulièrement mais tant qu'elles ne venaient pas l'ennuyer, elle n'avait pas de raison de les chasser. Pour elle le bien et le mal était complémentaire. Le mal avait besoin du bien et le bien avait besoin du mal. Ainsi la balance universelle était préservée. Pour en revenir aux paroles du démon Crowley, elle trouvait son geste tout à fait étonnant. Cela ne manquait pas d’attiser sa curiosité.

"Dans ce cas j'imagine qu'un Merci est le minimum que je puisse vous donner. Sans vous cette magnifique planète n'aurait plus été la même."


Dakota était sincère dans ses paroles. Il n'y avait là aucune tentative médiocre d'amadouer un démon pour obtenir une potentielle clémence. Pour elle, sacrifier sa vie était un acte de pure courage et d'altruisme très puissant. En écoutant Crowley parler de son incompréhension quant à son retour sur Terre. Et soudain les yeux de l'australienne se mirent à briller de milles feux, comme animés par l'éclaire de la compréhension.

"Et si on vous avait ramené à la vie pour vous récompenser de ce que vous avez fait? Un démon qui fait preuve d'altruisme c'est plutôt inédit non? Enfin...de ce que je peux connaître des démons -peux de choses-.....Attendez Dieu s'appelle Chuck?"


Réalisa t-elle après quelques secondes. Mais qu'est-ce que c'était que ce nom à la con? Elle regardait maintenant Crowley d'un air dépité genre -comment voulez-vous qu'on vous prenne au sérieux quand Dieu s'appelait Chuck?- Non mais vraiment! Ridicule. Il aurait pu choisir un truc un peu plus classe non? Et puis le démon parut abattu l'espace d'un instant. Cela devait être terrible si on y réfléchissait bien. Etre roi de l'Enfer, partir sous les feus des projecteurs pour ensuite revenir sans savoir pourquoi et n'avoir aucun but. Comme s'il devait tout recommencer à zéro. Alors l'australienne se risqua à un geste réconfortant envers le démon. Elle posa sa main sur son épaule très légèrement, pour ne pas non plus lui donner l'idée qu'elle le prenait en pitié.

"Bon dans un premier temps, il faut qu'on vous dégote des vêtements. Vous n'allez pas rester toute votre vie dans ma capeline de célébrations pour les sabbats non? Et...hummmm...est-ce que vous avez encore des contacts ici? Des amis ou bien des sujets sur lesquels vous pourriez compter et est-ce que vous aviez un pied à terre ici?"

En tant qu'ancien roi de l'Enfer, il devait bien avoir un minimum de ressource non?


by FRIMELDA

________________
Pure heart, fallen consciousness
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Mar 13 Nov - 16:47

So, you wanna know me ?

Ce que dit la jeune femme me fait cogiter. C'est vrai que c'est assez paradoxal pour un démon de se sacrifier pour sauver le monde ... Mais bon, je suis Crowley, j'en étonne toujours plus d'un ! J'essaie tant bien que mal d'être courtois, cette petite sorcière m'intriguant. Cela se voit qu'elle a peur mais elle tente de le contenir en discutant simplement avec moi comme si tout allait bien. Elle est assez amusante, je dois dire !

" Ma chère, permettez que je vous appelle comme ça ? Je ne suis pas n'importe quel démon. Je régnais sur les Enfers, certes, mais ce n'est pas la seule fois où j'ai aidé à sauver le monde. En fait, la plupart du temps, j'aidais un groupe de chasseurs, les Winchester. Vous avez dû entendre parler d'eux. C'est eux qui ont eu l'honneur de me voir pour la dernière fois. Ils doivent penser que je suis toujours mort. Oui, je sais, les sorcières ne sont pas fan des chasseurs. Moi non plus. Mais eux deux sont .. particuliers. Je suis certes paradoxal, mais je ne suis pas un héros, n'oubliez pas à qui vous vous adressez. " dis-je d'un ton plus froid pour lui rappeler mon identité. Non mais faut pas déconner, j'ai une réputation à tenir ! Quoique, vu que je suis censé être décédé, qu'en est-il de cette dite réputation ?

Je regarde la jeune sorcière. En effet, jeune est le mot. Depuis quand exerce t-elle ? Quel âge a t-elle ? Mais pourquoi je me pose ces questions, moi ?!? Je m'en fiche ! Raah, foutu cerveau ! Foutu dérèglement dû à ma résurrection ! Dakota pense que c'est pour me récompenser que Chuck m'a ramené à la vie, non sans oublier de se moquer de ce nom envers Dieu.
Je ris doucement à sa moquerie.

" Le prénom est probablement un passe partout. On ne prendrait jamais un gars nommé Chuck, un écrivain de nouvelles au déclin qui plus est, au sérieux quand il dirait que c'est Dieu. C'est sûrement une forme de protection. Ou sinon, c'est juste qu'il est con, allez savoir .. " lève-je les yeux au ciel avant de reprendre : " Une récompense ? Me retrouver à poil dans une prairie, ensuite devoir passer ma vie à me cacher pour ne pas me faire éliminer par les sbires de Lucifer, et surtout, SURTOUT être à la retraite. Non pas que je veuille régner sur l'Enfer encore, mais maintenant, je peux faire quoi apart vagabonder ? Si c'est une récompense, ou une petite blague, on peut dire que Chuck a un sacré sens de l'humour ! "

Et voilà que je grommelle de nouveau. Une récompense, mon oeil ...  

Elle pose sa main sur mon épaule doucement. Euh, pourquoi ... ? Je ne suis pas une peluche ! Je tourne mon visage vers elle et fixe sa main, un sourcil relevé. Dégage ta main, sinon je te la coupe ... Je ne dis rien, je crois que mon regard suffit à ce qu'elle comprenne d'elle même. Elle est sotte, mais pas à ce point là, j'espère ...

" Ma petite, je crois avoir été clair. Tout le monde me pense mort et j'aimerais que ça reste comme ça, sinon des armées vont me chasser. Je ne veux clairement pas ça ! Et pour ce qui est des vêtements ... "
Je claque des doigts et d'un coup, me revoilà dans mon superbe costume noir. Je souris, fier.

" C'est vrai que je me sens mieux là dedans ! Donc pour vous répondre clairement, je viens de revenir. Je ne vais pas commencer à fouiller partout. Je vais d'abord me cacher un temps histoire de trouver des réponses.

Elle veut vraiment ma mort, ou quoi ?

Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Mar 13 Nov - 23:15



and the devil came to me


Par Bernard Werber



Lorsqu'elle entendit parler des frères Winchester, la jolie blonde haussa un sourcil. Bien entendu qu'elle en avait entendu parler! Depuis qu'elle vivait en Amérique, on n'avait pas arrêté de lui rebattre les oreilles avec ce duo de choc. Les deux célèbres chasseurs...qu'elle n'espérait jamais avoir à rencontrer. Bon nombres de ses soeurs sorcières avaient été tués à cause d'eux ou malgré eux. Et beaucoup d'entre elles ne les portaient pas dans leur coeur.

Dakota ne savait pas si c'était par mauvaise foi ou bien si c'était une sorte de "propagande" pour jeter le discrédit sur les frangins. Car toutes ces sorcières -et sorciers- n'étaient pas non plus tout blanc. Et...le clou qui dépasse finissait toujours pas attirer le marteau comme le faisait si bien remarquer sa grand-mère.

"A qui le dites-vous. Ils ne connaissent pas les nuances...avec eux -pour la plupart- tout ce qui n'est pas humain doit être éliminé."

Il fallait vraiment montrer pâte-blanche et prouver par A+B que les créatures n'avaient pas l'intention de trucider de l'humain même si jamais elles n'avaient commis le moindre impaire. Tout ceci n'était pas juste. Parce que tout n'était pas soit noir ou soit blanc! Le Bien pouvait être maléfique et le Mal bénéfique. S'était sa vision à elle...certes assez difficile à comprendre.

"J'ai juste dis que vous aviez fait preuve d'altruisme...c'est tout."


Dit-elle en se raidissant un peu. Elle ne voulait pas fâcher le démon et risquer de se faire tuer pour un compliment...sincère qui plus est! Même s'il disait qu'il n'était pas un héro pour autant, l'acte en lui-même était d'un courage exemplaire! Peu de personnes auraient eu l'envie de faire ça...Mais ça, Crowley ne le saurait jamais car elle préféra garder ses pensés pour elle. Heureusement la discussion avançait et Crowley parla de Dieu et de son prénom. Elle afficha un air complètement perdue lorsqu'il lui avoua qu'il écrivait des nouvelles.

"Qu-quoi? Dieu écrit des nouvelles? C'est une blague...My god vous imaginez si un jour ça se sait et que les humains utilise ces bouquins pour faire comme avec la Bible? Le gros bazar que ça va être..."


Un petit rictus amusé étira ses lèvres mais cela se voyait qu'elle essayait de lutter contre un fou-rire grandissant. Elle était avec un démon quand même! L'Ex-roi de l'enfer! Il fallait garder un minimum de sérieux non! Non? Nan...elle pouffa de rire en imaginant elle ne savait quel scénario, interprété et réapproprié par les générations futurs d'humain.

"Humhumhum pardon. Désolée. C'est juste que enfin faut absolument que je lise ça. Mais pour en revenir à ce que vous disiez hum...je pense que vous allez pouvoir retomber sur vos pieds. Quand on arrive à devenir le roi de l'enfer, j'imagine que vous devez avoir suffisamment de ressources alors...Y'a aucune flatterie dans ce que je viens de dire."

Précisait-elle. On ne savait jamais...bon sang que c'était compliquer de communiquer! Un compliment elle avait peur d'être mise en pièces, une parole un peu trop brutale, elle avait peur d'être taillée en pièces aussi. D'ailleurs, la belle avait retiré sa main...en murmurant un -désolée-. Elle avait voulut être gentille parce le démon avait l'air légèrement abattu. Cependant elle se ravisa en voyant le regard de Crowley qui eu l'effet de lui geler le sang jusque dans ses veines. Alors elle croisa les bras, pour garder ses bras près de son corps. Le problème, c'est que Dakota était très tactile...Elle regarda le démon se revêtir d'un magnifique costume qui devait coûté plus cher que son appart. C'était vraiment trop injuste...elle aussi voulait des belles fringues! Levant les yeux au ciel, le message était on ne peut plus clair.

"Ok! Bin vous faites ce que vous voulez après tout. Mais...pour ma part je ne dirais rien. Pas la peine de me prévenir que si je ne tiens pas ma langue je mourrais dans d'atroces souffrances après avoir agonisé sous la torture etc etc. Je ferais comme si cette soirée n'avait pas existé."

Dit-elle en fixant le démon pour le convaincre de la croire. Elle n'avait aucun intérêt à jouer à ce petit jeu alors qu'elle avait quand-même pris le temps de l'aider et de l'écouter même quand il lui avait révélé sa vraie nature.

"J'imagine que vous n'avez plus besoin de moi? Je crois...que les démons maîtrises la téléportation etc etc? Vous avez au moins une planque? Je...connais une petite maison abandonné quelques kilomètres après la ville au 350 Greenbaye Avenue. C'est assez propre, j'y vais de temps en temps pour ritualiser tranquillement."


Elle s'isolait dans cette vieille masure qui tenait encore debout pour essayer divers rituels à l’insu des autres membres du Coven...pour pouvoir retrouver sa petite soeur disparue il y a des années.


by FRIMELDA

________________
Pure heart, fallen consciousness
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Démon
avatar
Avatar : Mark Sheppard
Messages : 51
Date d'inscription : 29/10/2018
Localisation : In Hell, probably
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Sam 17 Nov - 20:15

Oh Did I hurt your feels, little witch ?

Elle hausse un sourcil au nom de Squirrel et Moose. Bien sûr qu'elle les connaît, pardi ! Ils traquent ses semblables et d'autres créatures de par tout le globe. Elle a l'air assez agacée par tout ceci, cela dit. Compréhensible ... Elle n'a pas l'air d'être une de ces sorcières cruelles et sanguinaires comme l'était ma mère. J'en veux à Lucifer de l'avoir tuée. J'aurais aimé le faire moi même. Mais bon, ce qui est fait est fait. Cela ne sert à rien de revenir dessus.

la jeune femme se raidit et ajoute qu'elle supposait juste que j'étais altruiste. Il faudrait lui remettre les pendules à l'heure à cette petite... Je vais tâcher de me faire lorsqu'elle aura terminé de parler. Cela peut durer longtemps. Je me contente de regarder un coup la route, un coup la jeune sorcière. Son innocence et sa peur qu'elle essaie de dissimuler est un délice à regarder.

Pendant que je regarde la route, elle se met à rire. Mais vraiment beaucoup, je ne sais même pas si elle va pouvoir arrêter un jour ou bien mourir étouffée. Si elle pouvait mourir, ça m'éviterait de la tuer moi même plus tard, cela dit ! Donc je la laisse rire, en espérant qu'elle manquer d'air. Mais cela n'arrive malheureusement pas. Elle reprend sa respiration et blablate sur Chuck et ses nouvelles. Il lui en faut peu pour rire aux éclats, à celle là ! Bon, après tout, Dieu écrire des nouvelles invendables, c'est assez ironique, il faut se l'avouer. Je ris doucement aussi, pensant à cela.
Elle se calme petit à petit et suggère que je peux retomber sur mes pattes, après tout je suis l'ex roi de l'Enfer. Honnêtement, je pense surtout à me poser quelque part pour le moment, je n'ai ps trop l'esprit à réfléchir, là de suite !

Elle me fixe tout en me proposant une adresse. Euh, elle fait quoi, là ? Elle veut aider l'ennemi public numéro un ou je rêve ? Cette journée est décidément pleine de surprises ! Quoique en passant, elle a un joli regard, la gamine !

Je plonge dans son regard à mon tour d'un air taquin et lui réponds le plus calme du monde :

" Vous savez qu'en m'aidant, vous risquez les foudres de quasiment toutes les créatures du globe,s ans compter les sbires restants de Lucifer ? Mais honnêtement, c'est vous que ça regarde. D'accord, j'aurais bien besoin de me poser un moment, histoire de souffler après ma ... résurrection. Et ne vous en faites pas. Comme vous dites, j'ai été Roi de l'Enfer. J'ai mené bien des combats pour en arriver là, et de toutes les manières que ce soit, j'ai toujours fini par gagner. La chose que Lucifer ne savait pas et la raison pour laquelle j'ai réussi à le berner, c'est qu'en perdant, j'avais gagné. Donc ... " tapote-je sa main amicalement " ne vous en faites pas pour moi, j'arriverai à m'en sortir. Mais je veux bien aller à cette adresse que vous m'aviez confiée d'abord. Je peux me téléporter, certes, mais ce voyage en voiture est assez agréable. Vous pouvez nous y emmener ? " lui demande-je avec un dernier sourire.

Aussi folle et suicidaire qu'elle puisse être, elle a l'air décidée à m'aider. Voyons voir où ça mène. Je suis d'un naturel curieux.  

Codage par Libella sur Graphiorum

________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Bryden Jenkins
Messages : 42
Date d'inscription : 15/10/2018
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   Sam 17 Nov - 23:06



and the devil came to me


Par Bernard Werber



Dakota n'avait pas vraiment réfléchit aux conséquences de ses actes. Elle n'avait vu qu'un type nu en pleine nature qui risquait de mourir d'hypothermie si jamais on ne lui venait pas en aide. Il n'avait pas le mot "Démon" marqué sur le front! Avec les propos qu'il tenait, il lui avait plus parut comme un fou ou quelqu'un de complètement ivre! Mais là encore, Démon n'est pas le mot qui lui avait sauté aux yeux. D'autant plus qu'elle ne les connaissaient pas du tout ces créatures.

Elle avait aidé un homme. Elle avait aidé un démon. Oui et alors? Le Bien, le Mal, tout ces sujets étaient bien trop manichéens pour la sorcière. Les choses n'étaient pas si simples. Le monde n'était pas noir ou blanc, il était gris et avait pleins de nuances! Elle-même était considérée par certains comme étant une créature maléfique...une sorcière qui jetait des maléfices et qui bouffaient des enfants! Or ils étaient tellement loin de la vérité...

Dakota n'avait jamais fait de mal à qui que ce soit! Elle ne mangeait même pas de viande! Méritait-elle de finir sur un bûcher ou bien avec une balle entre les deux yeux? Non! Bien sûr que non. Les démons...les anges...tout ça était plus compliqué qu'il n'y paraissait.

"Je suis bien insignifiante comme créature. Je ne pense pas que tous les monstres de la terre viennent s'en prendre à moi. C'est m'accorder trop d'importance je pense. Mais...vous allez sans doute trouver ça ridicule mais je pense que ça n'est pas par hasard si les Dieux m'ont menés à vous."


Ca, c'était une évidence pour elle. Le démon allait certainement trouver cela risible. Mais en étant sorcière, il y avait certaines évidences auxquelles Dakota ne pouvait pas échapper...même si cela pouvait paraître ridicule. Un peu perdue dans ses pensées, Dakota enclencha de nouveau le contact et elle reprit la route. Direction sa planque. Ce n'était pas pour rien qu'elle était tombée sur lui...un démon qui plus est.

C'est alors qu'une pensée s'imposa dans son esprit. Sa soeur! Sa petite soeur. Depuis sa disparition, jamais elle n'avait pu avoir d'information sur le démon qui l'avait kidnappée. Elle ne sentait plus non plus son énergie pour pouvoir se connecter à elle. Peut-être que Crowley pourrait l'aider? Un nouveau souffle d'espoir l'envahit. Elle serra un peu plus le volant entre ses mains.

"On arrive bientôt."


Ils roulèrent pendant un long moment et Dakota, concentrée sur la route n'avait pas ouvert les mâchoires jusqu'à être arrivée à bon port. Une masure fit son apparition dans le brouillard. Ils étaient à présent arrivés.


by FRIMELDA

________________
Pure heart, fallen consciousness
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: And the devil came to me [Crowley]   

Revenir en haut Aller en bas
 
And the devil came to me [Crowley]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Sacrifice of Haiti "Pact with the Devil"
» Alignement NewJersey Devil
» Ω I thought I saw the devil, this morning looking in the mirror,
» [Critique] Devil Third sur Wii U
» State Department spokesman P.J. Crowley resigns!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Carry On My Wayward Son :: Green Bay :: La forêt-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: