Carry On My Wayward Son

L'histoire se passe après la fin de la saison 12 de Supernatural et à la fin de la dernière saison (S6) de Teen Wolf
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis de recherche , les créatures surnaturelles et les divinités,
ainsi que les démons sont en sous-nombre
merci de les privilégier .:castiel: :hug: :plz:
Les personnages de la série Teen Wolf sont a prendre en priorité.
Nous attendons également Dean, Castiel et Asmodeus!

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sam - La mort aux trousses

Aller en bas 
AuteurMessage
◄ Admin - Ange Déchu
avatar
Avatar : AJ Cook
Messages : 13
Date d'inscription : 16/09/2018
MessageSujet: Sam - La mort aux trousses   Mar 9 Oct - 17:29

La mort aux trousses Sam & Megan
Une belle journée d'automne s'annonçait sur notre petite ville. La température est un peu fraiche mais rien d'anormale pour la saison. Je décide donc de me rendre au journal à pied, histoire de profiter de ces rayons de soleil. Peut être les derniers avant l'hiver et la neige. J'ai toujours aimé la neige. Mais je dois avouer que voir le feuillage des arbres viré doucement à l'orange est un spectacle dont je ne me lasserais jamais. Je crois que c'est se qui m'a manqué le plus lors de mes années d'études en Californie. L'absence de saison. Avoir des températures de plus de 20 degrés en pleine hiver a été bien plus difficile qu'il n'y paraît. Enfin bref, ça remonte à loin tout ça. Pourtant, malgré la sérénité que m'apporte cette journée, je ressens une pointe d'inquiétude. Ça fait un moment déjà que ce sentiment m'habite, mais c'est encore pire depuis quelques temps. Il ne me quitte plus. Pourtant j'ai la sensation que ça ne vient pas de moi. Je sais c'est bizarre. Et je ne parviens pas à me l'expliquer. Je dois surement être trop stressé par mon nouveau poste. Enfin bref, j'ai prit l'habitude de passer outre cette sensation étrange. En chemin vers mon bureau, je m'arrête pour me prendre un moka blanc et un muffin au chocolat blanc dans mon petit café favori. Quelques minutes plus tard, je ressors avec ma commande, sirotant une gorgée du chaud breuvage et me léchant déjà les babines en pensant à ma gourmandise que j'ai glissé dans mon sac en attendant d'être à mon poste. Je ne suis plus très loin des locaux du GreenBay Sun quand soudain je lâche mon gobelet qui s'écrase au sol, éclaboussant tout autour. Je me moque bien que mes escarpins soient foutus à ce moment précis. Non, c'est plutôt le sentiment de peur m'envahissant qui me pose problème. D'où vient il? Pourquoi est ce que j'ai l'impression de suffoquer, d'être oppresser? Je sais qu'il se passe des choses étranges en ville ces derniers temps. Je passe mon temps à enquêter là dessus, refusant d'impliquer mes journalistes dans ces histoires. Pour l'instant je n'ai rien publié car je n'ai rien de concret. Est ce que la terreur qui m’envahit a un lien avec tout ça? Je n'en sais rien. Ma vue commence à se brouiller et je me sens vaciller. Avant de me retrouver les fesses par terre, je m'appuie contre un mur et passe ma main sur mes yeux. Ma respiration devient haletante comme si je venais de courir le sprint de ma vie. Mai bordel que m'arrive-t-il?
©️ YOU_COMPLETE_MESS

________________


Megan BlackWoodIls ont beau souffrir, les humains recommencent sans cesse la même chose parce qu’ils sont faibles et fragiles, même s’ils savent que le moment fatidique doit arriver, ils ne peuvent s’empêcher d’espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Homme de Lettres et Chasseur
avatar
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Sam - La mort aux trousses   Ven 26 Oct - 23:07

La mort aux trousses !
Megan BlackWood & Sam Winchester
Une nouvelle aube se lève, es ce que j'ai dormi ?, oui, trois/quatre heures, bref, je me lève, une fois de plus, avant Dean puis...enfile mon survêtement, prend mon Ipod et sort faire un jogging, houuuu; il fait pas chaud !

So, je cours, le temps passe, il ne m'arrive rien de facheux pendant le parcours, je le précise parce qu'il y a, en général, toujours quelque chose qui  nous tombe au coin de la gueule et qui fini par nous entraîner dans des situations pas possible, anyway, là; c'est pas le cas et c'est tant mieux.

Bref, vient le moment ou je rentre enfin au Bunker, j'ai bien couru, la suite ?, je file sous la douche. Le temps s'écoule encore, ayé, propre et de nouveau habillé, mouvement suivant ?, je vais dans la cuisine, tiens, il est utile de refaire des courses, bon, bin, je m'y colle, et hop; nouvelle sortie.

Ayé, arrivé en ville, je gare l'impala puis entre dans une supérette, je fais mes emplettes puis paye celles ci et quitte l'établissement, tiens, un café, j'y entre et achète deux gobelets de produit caféïné, maintenant ?; direction la voiture. Alors que je marche tranquillement vers la caisse, je remarque une jeune femme, victime, apparemment, d'un malaise, j'accélère le pas pour tenter de la rattraper avant qu'elle finisse au sol, raté, je me contente, du coup, de m'agenouiller près d'elle et je dis...

"Doucement !...respirez profondément !...ça va mieux ?...vous désirez que je vous conduise chez un docteur ?"

© CRIMSON DAY

________________


They were never, in fact, homeless

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Admin - Ange Déchu
avatar
Avatar : AJ Cook
Messages : 13
Date d'inscription : 16/09/2018
MessageSujet: Re: Sam - La mort aux trousses   Ven 9 Nov - 17:11

La mort aux trousses Sam & Megan
Alors que tout tourne autour de moi, je sens mes jambes se dérober. Plutôt que de tomber lourdement au sol, je me laisse glisser contre le mur auquel j'étais appuyé et me retrouve par terre. Je me moque pas mal de se que les gens qui m'observe sans prendre la peine de s'arrêter peuvent penser. A vrai dire ça ne me traverse même pas l'esprit. Ma vue se brouille de plus en plus et j'ai cette sensation étrange de ne plus voir par mes propres yeux. Voilà qui est nouveau. Les battements de mon cœur accélèrent dangereusement et ça me donne l'impression qu'il va sortir de ma poitrine. Je ne suis pas une trouillarde mais là j'avoue que j'ai la frousse. Soudain j'entends que quelqu'un me parle et tente de voir mon interlocuteur. Je ne distingue pas ses très car tout est très flou mais je sais à sa voix qu'il s'agit d'un homme, c'est déjà pas mal. Alors que je tente de suivre son conseil en respirant profondément, je sens que mon cœur se calme et que ma vue s’éclaircit enfin. Je distingue enfin les traits du visage du jeune homme agenouillé près de moi et secoue doucement la tête en signe de négation quand il me demande si j'ai besoin qu'il me conduise chez le médecin. Je vous remercie mais je crois que ça ira. La crise à l'air de se calmer. Mon souffle est encore haletant et l'angoisse me vrille toujours l'estomac mais j'ai l'impression que le pire est passé. J'ai du faire une crise de panique même si je comprends pas pourquoi. Et puis je ne voudrais pas vous faire perdre votre temps. Je tente d'esquisser un sourire mais en vain. En m'aidant du mur je tente de me relever mais en vain, mes jambes me donnent toujours l'impression d'être en coton. Enfin si vous avez 5 minutes, je ne suis pas contre un coup de main pour rejoindre mon bureau qui n'est qu'à un bloc d'ici. Depuis quelques année maintenant, il y a une espèce de mode chez les femmes qui fait que ces dernières veulent se montrer forte et refuse bien souvent l'aide d'un représentant de la gente masculine. J'ai beau être quelqu'un d'indépendant, avec un fort caractère et qui n'a pas sa langue dans sa poche, je ne fait pourtant pas partie de cette catégorie de féministe aveugle. Vouloir l'égalité des sexes n'exclue pas d'être consciente de ses limites et là je crois que j'ai atteint les miennes. Alors autant abusé un peu de ce charmant jeune homme qui est venu à ma rescousse. En tout cas, merci de vous être arrêté. Si vous n'aviez pas été là, je suis presque sur que j'aurais pu crever sur le trottoir sans que personne ne daigne me venir en aide.

©️ YOU_COMPLETE_MESS

________________


Megan BlackWoodIls ont beau souffrir, les humains recommencent sans cesse la même chose parce qu’ils sont faibles et fragiles, même s’ils savent que le moment fatidique doit arriver, ils ne peuvent s’empêcher d’espérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Homme de Lettres et Chasseur
avatar
Avatar : Jared Padalecki
Messages : 160
Date d'inscription : 15/08/2018
Localisation : at the bunker, in the impala, on a hunt
MessageSujet: Re: Sam - La mort aux trousses   Mar 27 Nov - 15:45

La mort aux trousses !
Megan BlackWood & Sam Winchester
Etant un lève-tôt et adepte du jogging, il est logique que je commence cette nouvelle journée en effectuant l'activité sportive sus citée, la suite ?, je ressors pour aller faire quelques courses alimentaires et je finis, une fois de plus, par venir en aide à quelqu'un, Bon Samaritain un jour, Bon Samaritain toujours, à qui je viens en aide ce coup ci ?; à une jeune femme qui fait un malaise en pleine rue.

So, après avoir empêché la demoiselle de tomber au sol, j'aide celle ci à se calmer en lui parlant de manière rassurante, je propose même à la séduisante inconnue de l'emmener chez un médecin; chose qu'elle refuse poliment.  

"Comme vous voulez !"

Dis je, en réponse.

Les secondes s'écoulent, la belle blonde en détresse reprend la parole; je la réécoute puis ajoute...

"Aider quelqu'un n'est jamais une perte de temps !"

Dis je, avec un petit sourire.

What next ?, la jolie représentante de la gente féminine tente, en s'appuyant sur moi et le mur; de se remettre debout mais en vain.

"Je pense qu'il serait vraiment préférable d'aller voir un médecin !"

Mon interlocutrice, une fois de plus, refuse d'aller consulter un professionnel de santé, elle me demande, à la place, que je la conduise à son lieu de travail; je répond...

"D'accord !"

J'aide la femme à se lever, la soutient jusqu'à la voiture qui, heureusement, n'est pas garée loin, une fois celle ci installée sur le siège passager, je fais le tour de la caisse, m'assied derrière le volant, démarre puis amène ma voisine à son bureau en suivant les indications qu'elle me donne; la conversation se poursuit pendant le trajet.

"De rien !"
"Soyez pas si dure, quelqu'un serait sûrement intervenu !"
"Je m'appelle Sam !"


La discussion continue entre ma passagère et moi, le temps passe, ayé, arrivé devant l'endroit ou celle ci travaille; je me gare puis dis...

"ça ira ou vous avez encore besoin d'aide ?"

© CRIMSON DAY

________________


They were never, in fact, homeless

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Sam - La mort aux trousses   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sam - La mort aux trousses
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La mort aux trousses [Finito]
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Carry On My Wayward Son :: Green Bay :: Quartier des Affaires-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: