Carry On My Wayward Son

L'histoire se passe après la fin de la saison 12 de Supernatural et à la fin de la dernière saison (S6) de Teen Wolf
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Avis de recherche , les créatures surnaturelles et les divinités,
ainsi que les démons sont en sous-nombre
merci de les privilégier .:castiel: :hug: :plz:
Les personnages de la série Teen Wolf sont a prendre en priorité.
Nous attendons également Dean, Castiel et Asmodeus!

Partagez | 
 

 La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch

Aller en bas 
AuteurMessage
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Sabrina Carpenter
Messages : 26
Date d'inscription : 31/08/2018
MessageSujet: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 10:34

Lexie Greta Petrovitch
"Personne ne touche à la famille Petrovitch"

Nom et prénom : Lexie Greta Petrovitch Age : 14 ans Nationalité : Américaine avec des origines Tsiganes Race : Humaine Orientation sexuelle : Je ne me pose pas encore cette question, mais les garçons commencent à attirer mon attention. Métier/Job  : Collégienne Groupe : Descendante d'Eve Avatar : Sabrina Carpenter

Code:
 ○ Sabrina Carpenter - Lexie G. Petrovitch

Anecdotes & Caractère

Dans la famille Petrovitch, les femmes ont du caractère. Elles savent ce qu’elles veulent et ce qu’elles ne veulent pas. Dans cette catégorie, je ne suis pas en reste, mais j’avoue être légèrement plus douce qu’elles. Tandis que ma maman est plutôt du genre colérique, violente et surprotectrice, je suis plutôt posée, assez facile à vivre, je ne me laisse pas emportée par la colère facilement, du moins pour le moment. Je sais que trop bien à quel point les choses peuvent changer. Alors je fais au mieux. J’essaye de devenir une merveilleuse personne comme grand-mamie ou encore comme mes parents.

Je suis d’une nature plutôt optimiste, de bonne humeur la plupart du temps, j’aime me consacrer à l’apprentissage de nouvelles choses, telles que les arts, l’Histoire, la culture et les coutumes. Je m’intéresse à beaucoup de chose et comme toute Petrovitch qi se respecte, je m’intéresse également à la magie. C’est ma grand-mamie qui me l’enseigne. Elle est gentille et patiente avec moi, d’ailleurs c’est un réel plaisir que j’ai à l’écouter m’enseigner, me donner des conseils, apparemment mon don naturel est assez puissant et franchement, je pense que c’est une bonne nouvelle.

Je me consacre donc à mes études, à la magie et aux histoires d’Ashley qui pique mon intérêt depuis assez longtemps je dois dire. Je pratique une magie blanche, douce, respectant certains principes tel que le fait que chaque sort lancé peut avoir des conséquences sur nous et nos personnes aimées en multipliant par sept. Un concept assez important qui, je dois dire, peut faire un peu peur parfois. M’enfin, revenons à nos histoires… Ash ou mon prince secret comme j’aime parfois l’appeler. C’est une sorte de grand-frère, il est un peu bizarre mais il est beau, charmant et drôle. Et puis, maman lui fait confiance et il vit avec nous donc c’est forcément quelqu’un de bien. Quelqu’un à qui j’aime poser des questions, pour le découvrir notamment. J’aime qu’à chaque fois il m’invente des histoires sur son passé. Même si inventé n’est pas tout à fait le mot adéquat. Non, je suis sûre et il me l’a confirmé, qu’il y a un peu de vrai dans presque chacune de ses aventures. Avec lui, j’arrive à tromper l’ennui, à penser à autre chose lorsque je sens que le poids de notre passé de famille, ou encore du présent devient trop… oppressant. Ces moments sont précieux pour moi et je ne les échangerais pour rien au monde…

La vie a fait que j’ai grandi un peu plus vite que la plupart des jeunes filles de mon âge, j’ai pris rapidement en maturité mais également en responsabilité. Non pas que cela se soit déroulé comme une partie de plaisir ou encore que c’était une décision parentale voulue. Non, disons que c’était un peu subit mais je ne m’en sors pas si mal ! J’ai une famille aimante sur qui je peux compter peu importe la situation, combien peuvent en dire autant ? Combien peuvent se vanter d’avoir une maman qui est littéralement allée en enfer pour lui ? Voilà, c’est bien ce que je pensais…

* * *

Je regardais Ash depuis maintenant plus de dix minutes, une heure même, je m’étais même approchée pour voir s’il allait bien. A la base je venais lui poser ma question favorite mais, je l’avais trouvé là, assis, en tailleur sur son bureau. Normal quoi, tout le monde a pour habitude de s’asseoir sur son bureau de façon totalement statufiée, inerte même. Je m’étais alors approchée encore un peu, regardant son stylo tourner dans sa main, le seul truc qui chez lui semblait en vie, je sursautais lorsqu’il se mis à chanter la Marseillaise et à crier tout seul comme ça. Il était temps d’aller chercher ma maman.

« Maman viens voir... Il est bizarre... » lui avais-je dit tout en tirant sa manche dans le but de l’amener devant la chambre d’Ash. Maman semblait sceptique. Ash était parfois bizarre mais il, c’était plutôt du haut niveau. Je poussais lentement la porte d’une main sans lâcher sa manche. Ash était toujours à la même place. « Il a commencé à chanter la Marseillaise, ensuite il a crié un prénom... et là, ça fait deux heures au moins qu’il est bloqué comme ça. » lui dis-je un peu inquiète pour le phoenix national. « Il est cassé ? », lui demandais-je innocemment. « Non, c’est comme le micro-onde t’inquiète pas. », m’avait-elle répondu avant de, comme pour le micro-onde le réparer un peu violemment avant de nous faire sortir de la chambre.
Aussi je notais dans un coin de ma tête que lorsque Ash se mettait à bugger, il fallait le frapper fort. C’était radical mais ça fonctionnait !

* * *

« Encore un petit peu, voilà, doucement, contrôle le flux d’énergie. C’est bien Lexie… très bien… », me dis grand-mamie tandis que je tentais de soigner un petit chaton que l’on avait retrouvé une heure plus tôt dans la rue. Le pauvre était souffrant et je ne pouvais pas me résoudre à ne rien tenter, aussi ma grand-mamie m’avait dit que ce serait sans doute un bon entraînement. Un entraînement certes, mais je voulais vraiment faire quelque chose pour cette magnifique boule de poil. Alors oui, je fus vraiment contente lorsque je pus soigner les blessures externes mais également ses petits problèmes internes. Il était hors de danger, il fallait juste s’en occuper encore un peu et il serait comme « neuf ». Je souriais à ma grand-mamie « J’ai réussi ! », lui dis-je avant de lui sauter franchement dans les bras. Mon premier sauvetage.

* * *

En soi, la divination n’était pas quelque chose de répréhensible, aussi avais-je décidé de demander conseil aux esprits des cartes mais également des runes. J’avais des questions à poser, j’avais des réponses à trouver, mais je ne voulais pas que grand-mamie et papa le sache. Dans un sens je devais savoir que ça leur ferait de la peine, aussi, je préférais faire mon petit fouillis en cachette. Aussi pendant deux mois j’avais trimballé et magnétisé mes runes et mes cartes de divination pour qu’elles s’habituent à moi mais également qu’elles deviennent véritablement miennes.
Après ces deux longs mois, je mis à exécution mon plan. Plusieurs questions, trois types de tirages en cartomancie et un seul en runique (ça prendrai déjà beaucoup de temps et de concentration). Je voulais savoir, je devais savoir, entrer en contact avec Elle serait la prochaine étape. Mais pour l’instant j’avais besoin d’aide sur la façon de m’y prendre.
Bon autant vous dire qu’apparemment je n’avais pas été discrète et que mon papa avait vu clair dans mon jeu ces dernier mois ! Pfff… raté, toutefois au lieu de me surprendre et de me faire arrêter tout mon bordel, il m’avait plutôt encouragée à faire ce que voulais, mais sans cachotterie ni secrets. Ahhhh… mon papa…


Histoire

Installez-vous bien confortablement dans votre fauteuil pendant de je vous raconte une histoire. Mon histoire à moi et à ma famille, une famille vous le découvrirez assez vite, un peu folle et tarée mais pour qui le bonheur de ses membres passe avant son propre bonheur. Vous êtes bien accrochés ? C’est parti !

* * *

Deux êtres que tout oppose se rencontre et là, paf, le coup de foudre, de l’amour tout. Les deux tourtereaux bien que jeunes, se mettent en ménage avec la bénédiction des familles. L’une d’elle est une faille de chasseurs tandis que l’autre une famille de sorciers. Après quelques temps et des prouesses exceptionnelles dans les montagnes russes de la vie, un bébé vient au monde. Un bébé tout mignon, tout rond tout rose qui a failli ne me survivre à ses premiers mois. Oui, oui, la jolie petite histoire s’arrête brusquement lorsque le père du jeune papa apprend que sa belle-fille et sa famille sont en réalité des sorciers. Et là, je ne vous raconte pas le bins qu’il nous a foutu le grand-père ! Maman m’a dit qu’il avait carrément brûlé mamie comme dans les films d’autrefois mais avec les moyens du bord, il a blessé papy, bref. Il voulait tous nous tuer et apparemment moi comprise. Nice ! Un bébé… un grand-père fou allié en somme.

M’enfin, maman a été la plus forte et la plus courageuse de toute et elle a envoyé très loin où papy ne pourra plus jamais tenter de nous faire du mal ni de nous enlever papa. Je n’avais pas encore compris comment elle s’y était prise à ce moment-là, mais je vous raconterais plus tard. En attendant, le grand méchant grand-père sorti de nos vies, nous pouvions reprendre là où on en était. Aussi je grandis dans une formidable petite famille, un peu atypique mais parfaite pour moi. Mes parents, ma grand-mamie, mon papy et moi, une petite mais solide famille. A ce moment-là, je pensais vraiment que rien ne pouvais nous arriver. Nous coulions des jours heureux, normaux, à notre image dirons-nous avec des cris, des pleurs, des éclats de voix et des fous rires. Des moments magiques au sens propres comme au sens figuré. C’était fantastique.

* * *

L’année de mes dix ans, tout changea d’un seul coup, même si pendant quelques heures encore j’étais dans l’insouciance de la jeunesse, entourée par l’amour de mes deux parents. Pendant ces quelques instants de bonheur avant de perdre quelque chose en moi, une partie de mon innocence, une partie de mon âme.

« On ne va pas à l’école maman ? », lui avais-je demandé tandis qu’elle préparer nos affaires pour partir on ne sait où. C’était assez inhabituel puisque l’école était important et il fallait que l’on y aille !

« Non, aujourd’hui et toute cette semaine sera très spécial mon chat », m’avait-elle répondu tout simplement, tout en essayant de me délivrer un de ses sourires. Aussi je lui avais demandé pourquoi, après tout, ce n’était pas mon anniversaire, ni même le sien ou celui de papa… il fallait une occasion très spéciale pour partir comme ça, non ?

« Parce que, c’est comme ça, allez, prépares toi… on va… à Disneyworld ! », m’avait-elle annoncé. J’étais alors aussi surexcitée que je pouvais l’être, pleins d’étoiles dans les yeux, je lui sautais dessus pour faire des câlins. C’était énorme ! Et aussi magique que lorsque grand-mamie a animé ma licorne dans le jardin pour que je puisse jouer et lui monter dessus, je vous jure, c’était géant ! Mais soyez pas jaloux, avoir une licorne dans son jardin c’est pas donné à tout le monde, seulement aux gens exceptionnels…

Je ne pouvais pas imaginer que ce petit voyage en famille serait notre dernier voyage tous les trois ensembles. Comment aurais-je pu penser en allant me coucher que lorsque je me réveillerai, ma maman ne serait plus là ? Comment aurais-je pu savoir que ce serait nos derniers moments ensemble avec papa ? Je ne pouvais pas savoir. Pourtant je me souviendrai surtout du visage de mon papa lorsqu’il ne l’a appris, un visage fermé, les yeux remplit de larmes, de tristesse, de colère. Ma maman ne reviendrait pas, avait-il dit. Pour me protéger, elle avait dû partir. Il m’avait alors donné une enveloppe avec une lettre d’elle, une lettre que j’avais soigneusement rangé dans une boite et que j’avais caché. De temps en temps j’ouvrais la boite, regardant la fameuse lettre et me demandant si je devais ou non l’ouvrir, après tut, tant qu’elle n’était pas ouverte, tant que je n’avais pas lu son contenu, je pouvais faire toutes sortes de suppositions sur son contenu. Des bonnes, des moins bonnes, mais surtout, je n’étais pas plus triste ou plus déçue, ou encore plus en colère que ce que j’étais maintenant. Cette lettre représentait son départ, son absence.

Je savais bien qu’en plus de me manquer à moi, elle manquait également à papa. Il était toujours là pour moi, mais il n’était plus le même. C’était différent, tout était différent.

* * *

Peu de temps après ça, je m’étais trouvé un nouvel ami et une nouvelle passion. Malgré le fait que maman était partie, nous devions « continuer à avancer » bla bla bla et toutes ces choses d’adultes, alors j’avais besoin de décompresser un peu aussi, ma question préférée était devenue : « D’où tu viens ? » et mon prince secret me racontait une nouvelle histoire. Démêler le vrai du faux était très drôle et puis on avait vraiment l’impression que chaque histoire était vraie, que cette fois ci il me donner la véritable version de son histoire.

Ma préférée je pense restera cette réponse, avant même que je ne puisse terminer ma question, il m’avait répondu : « Tu as pensé très fort à moi dans tes plus obscures et libidineuses pensées et paf ! Je suis apparu et venu ici pour te servir ». Certes dans sa réponse je pouvais voir qu’il voulait me prendre de court et qu’il n’était pas très gentil là, tout de suite, pourtant c’était bel et bien mon histoire préférée.

* * *

Trois années déjà que maman était partie, une routine commençait à s’installer, mes confrontations avec la lettre continuaient mais elles étaient normales, disons que c’était comme si elle m’avait laissé un petit bout d’elle dans cette lettre alors lorsque je pestais, m’attristais ou autre et que je ne voulais pas alarmer mon papa ou grand-mamie ou papy, eh bien, je lui en parlais, ou j’allais tout oublier avec Ash.

M’enfin, je ne pensais pas, qu’on me referait le coup une seconde fois. Je ne pensais pas qu’en partant à l’école ce matin, le soir, je n’aurai plus mon papa. Les adultes sont vraiment horribles, lorsqu’on pense avoir retrouvé un peu de stabilité, ils aiment nous replonger dans le grand bain. Je sais qu’il pensait à faire les choses bien, je le sais mais ça ne rend pas la chose plus facile à accepter.
A mon retour, dans le salon se tenait mon père, mais ce n’était pas lui, c’était plutôt l’ange qui avait pris possession de son corps. « P…papa ? », lui avais-je dit. « Je ne suis pas ton père Lexie, toutefois, je vais de ce pas honorer ma part du marché », avait-il dit avant partir, je ne sais où pour accomplir je ne sais quel marché…

J’étais allée chercher grand-mamie après ça, légèrement paniquée, l’esprit pensant à mille à l’heure, me demandant si ce n’était pas une blague de très mauvais goût. Ma mère état partie chez les démons et mon papa chez les anges. N’y a-t-il personne dans cette famille pour rester avec moi sur terre ?!
Pas deux fois, pas deux fois, pas deux fois, telle était la litanie que je me répétais afin de garder un semblant de calme. Lorsque je vis grand-maie, elle me regardait la mine compréhensive. Elle savait. Elle savait et donc, c’était vrai. Ça s’était vraiment produit. J’ouvrais la bouche mais aucun son ne sortait. « Viens ici ma chérie…viens là… », elle me prit dans ses bras et le tout explosa, c’était l’ouverture nationale des vannes. . « Je sais, je sais…chuuuttttt… », elle attendit patiemment que ça se calme avant de me détacher un peu d’elle et de me raconter ce que mon père avait réellement fait.

* * *

Ma mère de retour et mon père parti, c’était bizarre, vraiment bizarre à croire que dans cette famille je ne pouvais pas avoir les deux en même temps comme ce qui est normal d’avoir, non. Ce n’était pas possible pour nous. C’est à partir de ce moment-là que j’ai trouvé quoi faire, un but un objectif. Ça allait peut-être me prendre des années pour que le projet soit possible et réalisable, peut-être même que c’était une cause perdue, mais je voulais y croire. J’allais trouver un moyen pour réunir ma famille et rien ni personne ne pourrait me détourner de mon chemin. Je vous l’ai dit : dans la famille les femmes ont du caractère et savent ce qu’elles veulent et ne veulent pas. Je veux que ma famille puisse redevenir comme avant et je ne veux pas qu’elle continue à souffrir de l’absence d’un de ses membres.

Derrière l'écran

Pseudo/Prénom: Je suis Hime. Enchantée... Vous connaissez ma femme ? Elle est belle hein?!
Où as tu connu le forum?
Ma merveilleuse femme licorne m'a embrigadée dans cette formidable petite aventure. Tout d'abord par un avatar qui est typiquement mon genre puis par son histoire ! C'te vilaine fille je vous jure ! <3 Donc me voilà sur la demande de votre Izobel nationale ! <3

[/center][/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 11:05

Coucou oh très jolie demoiselle je ne la connaissais pas.:loove: :heart2:
Bienvenue à toi et merci à Izo pour ta venue ici :nuage: :nuage:
Revenir en haut Aller en bas
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Polly Ellens
Messages : 146
Date d'inscription : 22/08/2018
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 11:13

Mon amoureuse :biglove:
Elle est belle hein ma femme à moi !!!! :sex:

Je suis trop contente de t'avoir fais céder on va bien s'amuser :cut:
Je t'aime mon coeur en paillette rose bonbon :coeur:

________________
Wicked Witch
☾ ☾ ☾ This night ain't for the holy man with the holy plan. For the promise land. This night we got the evil hand. And the evil hand gonn' raise the dead.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Phoénix
avatar
Avatar : Chris Pratt
Messages : 39
Date d'inscription : 30/08/2018
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 11:37

Lexiiiie ! Comme on se retrouve What a Face
Ouiiii ! :happy: :beubeu:

________________
When life gives you Lemons, Squeez them in People eyes.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Fonda & Déesse
avatar
Avatar : Willa Holland
Messages : 74
Date d'inscription : 16/11/2017
Localisation : Dans les pattes d'Hécates
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 12:23

bienvenue à toi ma belle =) si tu as un souci n'hésite pas ;)

________________

   - Maddy Kostas - Divinité -  -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oneday-at-a-time.forumactif.com/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 12:32

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 12:34

Bienvenue sur le forum !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Ven 31 Aoû - 17:21

Bienvenue ici et bon courage pour ta fiche :hug2:
Revenir en haut Aller en bas
◄ Admin - Chasseur
avatar
Avatar : Jessica Biel
Messages : 113
Date d'inscription : 20/08/2018
Localisation : Dans ton ombre
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Sam 1 Sep - 16:11

Bienvenue Parmi nous
Sabrina Carpenter elle est trop mimi :**:
Ca me donne envie de lui faire un câlinou :hug2:
Hâte d'en savoir plus sur cette demoiselle
A très vite en RP

________________
S’ils vous amochent vous les amochez,
s’ils vous tuent... vous vous relevez.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
◄ Sorcière
avatar
Avatar : Sabrina Carpenter
Messages : 26
Date d'inscription : 31/08/2018
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Lun 3 Sep - 9:03

    Merci beaucoup pour votre accueil, j'espère que la fiche vous plaira ! <3

    *hug sa femme au passage*

________________

   
One day I will bring my familly back ! I promise ! And everyone will live the happiest life ever. It's my wish, and tomorrow, it's my reality !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   Lun 3 Sep - 10:43

Félicitations !

Tu es validé(e) ! Youhou!

Bienvenue à CARRY ON MY WAYWARD ! :sirene:
Le plus dur est fait  :aaah:  , il ne te reste plus qu'à rp et faire évoluer ton perso comme tu en as envie  :heart2:

Maintenant que tu es validé, tu peux:

  • Voir si ton avatar est bien dans la liste ici, mais ne t'inquiètes pas, il va être recensé sous peu héhé donc t'inquiètes pas pour ça petite paupiette d'amour :coeur:
  • Peux faire commencer à faire ta fiche de liens ici
  • Te créer ton petit portable pour reçevoir des appels et sms
  • Venir faire les petits recensements sur nos formulaires
  • Créer ton scénario, si tu en as besoin
  • Venir sur le discord, maintenant que tu es validé(e), c'est bon tu peux venir chez les fous
  • Voter sur les Top Site du forum, si l'envie t'en prends  :lydia: et passer sur les Liens sur PRD pour nous aider à faire de la pub sur le forum  :nuage:

Si tu as une quelconque question viens donc demander un petit coup de main aux admins  :hug:

Note personnelle : J'aime beaucoup ta plume!! La pauvre bichette avec une poisse pareille on pourrait la confondre avec une Winchester :sisi: :sisi:


≡ Made by Carry on my wayward son ≡
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch   

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille est la chose la plus importante dans une vie || Lexie G. Petrovitch
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La famille est la chose la plus importante que nous ayons ☾ Aaliyah
» Velcan ► La chose la plus difficile en ce monde, c'est d'y vivre.
» ✧ Liste des Familles de Sang-Pur ✧
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Carry On My Wayward Son :: Bureau Administratif :: Présentations :: Ils sont parmi nous-
Sauter vers: